amolli, ie

AMOLLI, IE

(a-mo-li, lie) part. passé.
Rendu mou. La terre amollie par les pluies.
Énervé. Amolli par les voluptés.
Se dit, en gravure, des contours équivoques, qui ne sont pas assez ressentis.