anépigraphe

ANÉPIGRAPHE

(a-né-pi-gra-f') adj.
Qui est sans inscription, sans titre. Il y a des médailles, des bas-reliefs antiques, des psaumes anépigraphes.

ÉTYMOLOGIE

  • ANA privatif, et épigraphe.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • ANÉPIGRAPHE. Ajoutez : - REM. On trouve aussi anépigraphique :
    Bien que deux d'entre elles [des dalles tumulaires] fussent anépigraphiques, il n'hésita pas à supposer qu'elles représentaient des abbés de Jumiéges du siècle de saint Louis [, Extrait du Nouvelliste de Rouen, dans Journ. offic. 13 déc. 1874, p. 8260, 1re col.]
    Mais, en ce sens, anépigraphe est seul correct.