analogie


Recherches associées à analogie: par analogie

analogie

n.f.
Rapport de ressemblance que présentent deux ou plusieurs choses, deux ou plusieurs personnes : Les policiers ont remarqué une certaine analogie entre ces crimes ressemblance, similitude ; différence conformité ; divergence, opposition
Par analogie,
d'après les rapports de ressemblance constatés entre deux choses : Les montants d'une table s'appellent des pieds par analogie avec le pied de l'homme.

ANALOGIE

(a-na-lo-jie) s. f.
Rapport, similitude entre plusieurs choses différentes. Il y a de l'analogie entre le cheval et l'âne. Raisonner par analogie, former un raisonnement fondé sur les rapports ou sur les ressemblances en tant qu'elles indiquent des rapports.
Rapport que les mots ont entre eux par leur formation. Le mot passionné est formé de passion par la même analogie qu'affectionné est formé d'affection.
En termes de mathématiques, rapport, proportion. Il y a la même analogie entre 2 et 3 qu'entre 6 et 9. Vieux en ce sens.
En philosophie, procédé de l'esprit qui s'élève, par l'observation des rapports, à la raison de ces rapports. Analogie prochaine, la perception actuelle de la similitude, de la ressemblance de deux ou plusieurs choses présentes ; analogie éloignée, celle par laquelle, étant connu le rapport de deux faits, nous concluons l'existence de l'un de l'existence de l'autre.
En elle-même, l'analogie n'est que la somme des rapports avec les choses connues [BUFF., Homme, arithm. morale.]
Par la seule chaîne du raisonnement et les probabilités de l'analogie, le péché originel est retrouvé [CHATEAUB., Génie, I, III, 3]

ÉTYMOLOGIE

  • Terme grec (voy. ANALOGUE).

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • ANALOGIE. Ajoutez : - HIST. XVIe s.
    L'analogie (si les oreilles françoyses peuvent porter ce mot) [H. ESTIENNE, Apologie pour Hérodote, t. I, p. XLIV, epistre.]

analogie

ANALOGIE. n. f. Sorte de rapport, de ressemblance dans l'ordre physique, intellectuel ou moral qui existe à certains égards entre deux ou plusieurs choses différentes. Analogie frappante, remarquable, évidente. Faible, vague analogie. Indiquer, relever les analogies et les différences. Il y a de l'analogie entre l'homme et l'animal, parce que tous deux ont le mouvement et la vie. Cette langue a beaucoup d'analogie avec telle autre. Il y a entre ces deux récits des analogies de temps et de circonstances, qui font soupçonner que c'est le même fait diversement raconté. Ces deux hommes se sont liés par l'analogie de leur caractère et de leurs goûts.

Raisonner par analogie, Former un raisonnement fondé sur les ressemblances ou les rapports d'une chose avec une autre. On dit de même Conclure, juger par analogie. Être guidé par l'analogie. L'analogie est souvent trompeuse. Le fil de l'analogie, etc.

Il se dit particulièrement, en termes de Grammaire, du Rapport qu'ont entre eux certains mots ou certaines lettres. Il y a de l'analogie entre le B et le P, consonnes labiales, le D et le T, consonnes dentales, etc. Les mots nouveaux ne s'introduisent d'ordinaire qu'à l'aide de l'analogie.

analogîe


ANALOGîE, s. f. [4e lon. Il serait bon que l'î fût marqué d'un accent circonflexe.] Raport, proportion.
   Rem. C'est une source d'erreurs dans le langage, quand on ne consulte que l'analogie. Se servir d'une expression, uniquement parce qu'elle a quelque raport avec une autre, consacrée par l'usage, c'est s'exposer à faire des barbarismes, et à parler Italien, Espagnol, Anglais ou Allemand en Français. Pourquoi, par exemple, ne pas dire doner succès à quelqu'un, comme on dit lui doner compte, lui doner droit? Demandez-le à l'usage: c'est lui qui décide souverainement et sans apel. Vous pouvez vous plaindre de ses bisârreries; mais il faut vous y conformer.
   Les Mathématiciens confondent analogie avec proportion géométrique; les Physiciens avec similitude. Paulian, Dict. de Physique.
   1°. ANALOGIE régit-il à ou avec? M. le Gendre a employé le 1er: j'aimerais mieux le 2d: l'Acad. done un exemple du 1er. "La partie basse d'une montagne s'apelle le pied de la montagne, par analogie au pied de l'homme. "L'analogie des petits tourbillons aux grands, est destituée de toute vraisemblance. Le Gendre. — On voit que la voie de l'analogie n'est pas plus sûre en Physique qu'en Gramaire. Au mot Analogue, l'Acad. dit, qui a de l'analogie avec. Voilà le 2d. régime autorisé.
   2°. On dit dans le Dict. Gramm. qu'analogue a deux régimes, le datif et la prép. avec. — Analogie peut donc avoir ces deux régimes. On emploie plus souvent la prép. entre. "Le fer et l'aimant ont de l'analogie entr'eux.

Traductions

analogie

Analogieanalogyanalogie, overeenkomst, gelijkenis, verwantschapאנלוגיה (נ) [היקש], גזירה שווה (נ), דימוי (ז), היקש (ז), המשל (ז), הקבלה (נ), הקשה (נ), שוויון (ז), גְּזֵרָה שָׁוָה, הֶמְשֵׁל, הַקְבָּלָה, הַקָּשָׁה, דִּמּוּיanalogieanalogiaanalogíaanalogiaanalogieаналогияαναλογίαanalogiaаналогия比喻analogieanalogianalogi (analɔʒi)
nom féminin
ressemblance, lien

analogie

[analɔʒi] nfanalogy
une analogie entre qch et qch → an analogy between sth and sth