analogué

analogue

ANALOGUE. adj. des deux genres. Qui a de l'analogie avec une autre chose. Comparer les êtres, les faits analogues. Ces deux idiomes sont analogues. Des formes analogues. C'est un cas tout à fait analogue à tel autre. Cette acception est analogue à telle autre. Le B et le P, le D et le T, etc., sont des consonnes analogues.

Il s'emploie comme nom masculin et signifie Ce qui offre des traits communs avec une autre chose. Plusieurs terrains de notre continent renferment des animaux fossiles et des végétaux pétrifiés auxquels on ne connaît point d'analogues vivants, ou dont les analogues n'existent que dans d'autres parties du globe. Ce sont deux analogues. Ce terme n'a point d'analogue en français. Cette locution et ses analogues ne s'emploient que dans tel style.

analogue


ANALOGUE, adj. [Analoghe, et non pas analogû-e.] Terme de Philosophie. Qui a de l'analogie avec une autre chôse. "Le pied de l'homme et le pied d'une montagne sont des termes analogues. Voyez. ANALOGIE, n°. 2°.
   * Rem. Un des Auteurs du Mercûre en fait un substantif. "On ne peut se persuader que notre langue n'ait point des analogues propres à rendre une pensée que la langue Espagnole a pu exprimer. — L'Auteur entend par ce mot, des synonymes, des termes équivalens. Ce n'est pas tout-à-fait le sens de ce mot.