angélique

(Mot repris de angelique)
Recherches associées à angelique: angélique

1. angélique

adj.
1. Relatif aux anges ; de la nature de l'ange : La pureté angélique.
2. Digne d'un ange ; qui évoque les qualités qu'on attribue traditionnellement aux anges : Une patience angélique
céleste, séraphique [litt.] ; diabolique : Un sourire angélique

2. angélique

n.f.
1. Plante aromatique cultivée pour ses tiges et ses pétioles que l'on consomme confits.
2. Tige confite de cette plante.

ANGÉLIQUE

(an-jé-li-k') adj.
Qui est propre à l'ange. Les esprits, les chœurs angéliques. Salutation angélique, prière à la Vierge, paroles que l'ange adressa à la sainte Vierge lorsqu'il lui annonça qu'elle deviendrait mère de notre Seigneur.
Aussi parfait qu'un ange, ou digne d'un ange. Bonté, résignation angélique. Des traits angéliques.
Je ne sais dans quelle classe d'êtres angéliques le désir de faire le bien est l'unique désir ; cette perfection n'est pas faite pour notre terre [MIRABEAU, Collect. t. III, p. 39]
Le docteur angélique, saint Thomas. Couronne angélique, la couronne de Hongrie. Voix angéliques, sorte de jeu d'orgue composé de tuyaux à anche. Habit angélique, ou, absolument, angélique, nom donné à l'habit de certains moines grecs de St Basile. Angéliques, religieuses qui n'ont que deux maisons en Italie, à Milan et à Crème.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Tu [fortune] as ung visage angelique, Et l'autre est espouvantable ; L'un est bel, gracieux et frique, L'autre est pire qu'ung basilique [, Moralité de Bien-advise, dans FABRE, Études sur la bazoche, p. 245]
  • XVIe s.
    La dignité qui est en la nature angelique a de tout temps esbloui beaucoup de gens [CALV., Instit. 103]
    La poudre de mercure, qui pour son excellence a esté d'aucuns nommée poudre angelique [PARÉ, XXV, 32]

ÉTYMOLOGIE

  • Angelicus, de angelus, ange.

ANGÉLIQUE1

(an-jé-li-k') s. f.
Plante dont la racine nous est apportée sèche de la Bohême, des Alpes et des Pyrénées (angelica archangelica, L.).
De grandes angéliques et des acanthes formaient des touffes de verdure parmi les débris de marbre [des ruines de Carthage] [CHATEAUB., Itin. III, 190]
Bonbon fait avec les tiges encore vertes de la plante. Tout le monde n'aime pas l'angélique.
Espèce de guitare.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Angelique, tel nom a esté donné à ceste plante, à cause des vertus qu'elle a contre les venims. S'en treuve de deux sortes, l'une sauvage, l'autre domestique.... on la confit avec sucre au sec [O. DE SERRES, 606]

ÉTYMOLOGIE

  • Angélique.

ANGÉLIQUE2

(an-jé-li-k') s. m.
Nom d'un arbre de la Guyane (dicorenia paraensis), dont le bois est excellent pour les quilles des navires.
L'angélique est recherché pour les constructions navales, au prix de 200 à 220 fr. [le stère], selon la longueur et la largeur des pièces.... [il] se prête admirablement à la confection des boiseries et des parquets ; il ne joue jamais et a une grande richesse de ton [, Journ. offic. 3 avril 1876, p. 2384, 3e col.]

angélique

ANGÉLIQUE. adj. des deux genres. Qui appartient à l'ange, qui est propre à l'ange. La nature angélique. Les esprits angéliques. Les choeurs angéliques. Les perfections angéliques.

La Salutation angélique, Les paroles que l'ange dit à la Sainte Vierge, en lui annonçant qu'elle serait mère de Notre-Seigneur; et La prière plus ordinairement appelée Ave Maria, parce qu'elle commence par ces deux mots.

Il signifie par analogie Qui a la douceur ou la perfection morale des anges. Un esprit angélique. Une beauté angélique. Une voix angélique. Une âme, un coeur angélique. Pureté angélique. Douceur, résignation angélique. Mener une vie angélique. Saint Thomas est appelé le Docteur angélique.

ANGÉLIQUE est aussi nom féminin et désigne une Plante odoriférante de la famille des Ombellifères, dont on confit dans le sucre les tiges encore vertes, et qui fait aussi la base de plusieurs préparations liquides. L'angélique parfume la bouche et fortifie l'estomac. Un bâton, un morceau d'angélique confite. Eau d'angélique. Baume, extrait d'angélique.

angelique

Angelique, Angelicus.

angelique

¶ L'herbe qu'on appelle angelique, Radix Syriaca.

Angelique, herbe dont la racine est singuliere contre la peste, Angelica.

angélique


ANGÉLIQUE, adj. ANGÉLIQUEMENT, adv. [1re lon. 2e é fer., 4e e muet. angé-like, likeman.] Qui apartient à l'Ange, qui est propre à l'ange. Acad. Qui est de la nature des anges, ou qui y a quelque raport. Trév. Esprit angélique, les Choeurs angéliques. — Il se dit au figuré; Beauté, esprit, voix, pureté angélique, etc. St. Thomas est apelé Docteur angélique. — En style proverbial, chère angélique, très-délicate.
   Rem. Angélique suit ordinairement: en vers, il peut précéder: vie angélique, visage angélique; angélique beauté, etc. angélique vie ne vaudrait rien, même en vers; angélique visage pourrait passer. — Angéliquement. D'une manière angélique. Il est peu d'usage.

Synonymes et Contraires

angélique

adjectif angélique
1.  Relatif aux anges.
archangélique -littéraire: céleste, séraphique.
diabolique, satanique -littéraire: mephistophélique.
2.  Qui a les qualités d'un ange.
Traductions

angélique

Engelwurz, engelhaft, Engels-, engelsgleich, himmelisch, Angelikaangelic, angelica, cherubic, angelicalengelachtig, engelwortel, engelen-אראלי (ת), מלאכי (ת), מַלְאָכִיαγγελικός, Αγγελικήanĝelaangelicoangyaliangelicusangelical, angélicoangelico, celestiale (ɑ̃ʒelik)
adjectif
digne d'un ange, parfait un sourire angélique

angélique

[ɑ̃ʒelik]
adjangelic
nfangelica