aniécer

ANIÉCER

(a-nié-sé ; le c prend une cédille devant a et o : il aniéça, nous aniéçons) v. a.
Adopter pour nièce.
Chaque chanoinesse ayant fait des vœux avait le droit d'aniécer, c'est-à-dire d'adopter pour sa nièce une jeune chanoinesse étrangère, sous la condition que cette jeune personne prononcerait ses vœux quand elle en aurait l'âge, et qu'en attendant elle resterait toujours avec elle ; Mme la comtesse de Cluny.... offrit de m'aniécer [GENLIS, Mém. t. I, p. 21]