annal

annal, e, aux

adj. [ lat. annalis, de annus, année ]
Dans la langue juridique, se dit de ce qui dure un an : Un bail annal.

annal

ANNAL, ALE. (On prononce les deux N.) adj. T. de Jurisprudence. Qui ne dure qu'un an, qui n'est valable que pendant un an. Il ne lui donna qu'une procuration annale.

Possession annale, Possession paisible, publique, non interrompue, et à titre non précaire, pendant un an et un jour.

annal


ANNAL, ALE, adj. [On prononce les 2 n, il faut donc les écrire. Annal, nale, tout bref.] Qui ne dûre qu'un an, ou qui n'est valable que pendant un an. Possession, procuration annale, fêtes annales, arrêts annaux, etc.