annelé, ée

ANNELÉ, ÉE

(a-ne-lé, lée) part. passé.
Arrangé en anneaux. Cheveux annelés.
En termes d'architecture, se dit d'une colonne coupée par des espèces d'anneaux.
En histoire naturelle, se dit des parties de plantes qui ont un anneau au collet ; de certains reptiles dont le corps présente des raies circulaires d'une couleur différente de celle des parties voisines.
Annelés, s. m. plur. Animaux invertébrés pairs, et articulés ou annelés extérieurement ; ils constituent le premier des quatre embranchements en lesquels se subdivise la grande division des invertébrés de Lamarck (annelés, mollusques, radiaires, spongiaires).