annelet

ANNELET

(a-ne-lè) s. m.
En blason, petit anneau.
En architecture, les annelets sont de petites pièces carrées qui se placent au chapiteau de l'ordre dorique, et qu'on nomme aussi filets ou listeaux.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Berte prent l'anelet, qu'elle plus n'i delaie [, Berte, VIII]
    En son doit [elle] ot un anelet [, Lai d'Ignaur]
    Et li cuens, comme fol et mal enseigniés, trait un anelet de son doit, et rend à l'empereor la baillie de tout le roiaume de Salenyque [H. DE VALENC., XXII]
    Toute l'uevre qui li menestrel du mestier devant dit font, doit estre bien et leaument et netement appareillie ausinc dedens come dehors, et especiaument li anelet que il font doivent estre ouvré aussi ouni et aussi net dedens comme dehors [, Liv. des Mét. 98]
  • XVIe s.
    Les annelets de la trachée artere sont organes de la voix [PARÉ, II, 9]

ÉTYMOLOGIE

  • Diminutif d'anneau, par annel ; provenç. anelet ; espagn. anilejo ; ital. anelletto.

annelet

ANNELET. n. m. Petit anneau. Il désigne, en termes d'Architecture, le Moulage circulaire d'une colonne et les Petits listels ou filets qui sont au chapiteau dorique.

annelet

Annelet, m. acut. Est le diminutif d'Anneau, Annellus.

Annelet qu'on met és habillemens, Hamus.

Annelets d'une cotte de maille, ou escailles d'une brigantine, Squamae, squamarum.

Traductions