anticiper

(Mot repris de anticipa)

anticiper

v.t. [ lat. anticipare, devancer ]
1. Accomplir, exécuter avant la date prévue ou fixée : Anticiper un remboursement de six mois.
2. Supposer que qqch va arriver et adapter sa conduite à cet événement : Les places boursières ont anticipé le krach et ont fermé très tôt prévoir
v.i.
Considérer des événements comme ayant eu lieu avant même qu'ils ne se produisent : Elle sera certainement reçue, mais n'anticipons pas.
v.t. ind. (sur)
1. Agir comme si l'on disposait de qqch alors qu'on ne l'a pas encore : Il a anticipé sur l'héritage de son oncle il a commencé à le dépenser
2. Supposer que qqch va arriver et adapter sa conduite à cette supposition : Il anticipe sur le résultat des élections et commence à former son cabinet ministériel.

anticiper


Participe passé: anticipé
Gérondif: anticipant

Indicatif présent
j'anticipe
tu anticipes
il/elle anticipe
nous anticipons
vous anticipez
ils/elles anticipent
Passé simple
j'anticipai
tu anticipas
il/elle anticipa
nous anticipâmes
vous anticipâtes
ils/elles anticipèrent
Imparfait
j'anticipais
tu anticipais
il/elle anticipait
nous anticipions
vous anticipiez
ils/elles anticipaient
Futur
j'anticiperai
tu anticiperas
il/elle anticipera
nous anticiperons
vous anticiperez
ils/elles anticiperont
Conditionnel présent
j'anticiperais
tu anticiperais
il/elle anticiperait
nous anticiperions
vous anticiperiez
ils/elles anticiperaient
Subjonctif imparfait
j'anticipasse
tu anticipasses
il/elle anticipât
nous anticipassions
vous anticipassiez
ils/elles anticipassent
Subjonctif présent
j'anticipe
tu anticipes
il/elle anticipe
nous anticipions
vous anticipiez
ils/elles anticipent
Impératif
anticipe (tu)
anticipons (nous)
anticipez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais anticipé
tu avais anticipé
il/elle avait anticipé
nous avions anticipé
vous aviez anticipé
ils/elles avaient anticipé
Futur antérieur
j'aurai anticipé
tu auras anticipé
il/elle aura anticipé
nous aurons anticipé
vous aurez anticipé
ils/elles auront anticipé
Passé composé
j'ai anticipé
tu as anticipé
il/elle a anticipé
nous avons anticipé
vous avez anticipé
ils/elles ont anticipé
Conditionnel passé
j'aurais anticipé
tu aurais anticipé
il/elle aurait anticipé
nous aurions anticipé
vous auriez anticipé
ils/elles auraient anticipé
Passé antérieur
j'eus anticipé
tu eus anticipé
il/elle eut anticipé
nous eûmes anticipé
vous eûtes anticipé
ils/elles eurent anticipé
Subjonctif passé
j'aie anticipé
tu aies anticipé
il/elle ait anticipé
nous ayons anticipé
vous ayez anticipé
ils/elles aient anticipé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse anticipé
tu eusses anticipé
il/elle eût anticipé
nous eussions anticipé
vous eussiez anticipé
ils/elles eussent anticipé

ANTICIPER

(an-ti-si-pé) v. a.
Prévenir, devancer. Anticiper un payement.
Nous ne tenons jamais au présent ; nous anticipons l'avenir comme trop lent, et comme pour le hâter ; ou nous rappelons le passé, pour l'arrêter comme trop prompt [PASC., Pensées div. 14]
Et pour anticiper l'heure de mon trépas, Le fer ni le poison ne te manqueront pas [PÉCHANTRÉ, Mort de Néron, IV, 4]
Le cœur s'arrête à peine dans le présent, et anticipe les maux qui le menacent [CHATEAUB., Génie, II, II, 3]
En termes de pratique ancienne, anticiper un appel, faire assigner un appelant qui diffère de relever son appel.
V. n. Anticiper sur, usurper, empiéter. Anticiper sur les droits, sur les terres de quelqu'un. Anticiper sur son voisin. Anticiper sur ses revenus, en dépenser une partie d'avance.
Anticipant tous les jours sur la somme [LA FONT., Belph.]
Vous anticipez sur nos espérances [SÉV., 457]
On ne pense pas que l'on anticipe malheureusement sur son existence toutes les fois que l'on s'affecte de la destruction de son corps [BUFF., Probabilités de vie.]
Anticiper sur les temps, sur les faits, donner à un fait une date antérieure à la véritable.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Le dictateur, pourvoians que il ne convenist pas aus Roumains avoir guerre aus Latins et aus Volques ensemble, les anticipa et desavança [BERCHEURE, f° 35, recto.]
  • XVe s.
    Puisque Atropos a ravy Dyopée, Contre humain cours prinse et anticipée, Cupido ! plus je ne vous serviray [CH. D'ORL., Rond.]
    Le bon seigneur, prevenu et anticipé, fut tout esbahi en son courage de ce que la bonne femme dit [LOUIS XI, Nouv. C]
  • XVIe s.
    Ainsi commenceoyt escamper de la chambre ; mais la vieille anticipa [prit les devants], et sortit en un courtil prez sa maison [RAB., Pant. III, 17]
    Ceux qui requierent l'aide du magistrat pour eux ou pour les autres, anticipent ceste vengeance de Dieu [CALV., Inst. 1207]
    Il y en a qui de frayeur anticipent la main du bourreau [MONT., I, 91]
    D'anticiper les accidents de la fortune ; coucher sur la dure, etc. c'est l'action d'une vertu excessive [ID., I, 280]
    Tous les accès de ceste triple tierce anticipoient [PARÉ, XX, 33]
    Le monde avec ses opinions anticipées et suppositions [CHARRON, Sagesse, I, 15]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. anticipar ; ital. anticipare ; du latin anticipare, de anti pour ante, avant (voy. AINS), et de capere, prendre (voy. CAPABLE).

anticiper

ANTICIPER. v. tr. Prévenir, devancer. Il ne se dit que du Temps et, par ellipse, des Choses dont on prévient le temps. Anticiper le temps, le jour. Le terme n'était pas échu, il a anticipé le paiement, il l'a anticipé de huit jours.

En termes de Procédure ancienne, Anticiper un appel, Faire assigner devant le juge supérieur l'appelant qui différait de relever son appel.

ANTICIPER s'emploie aussi comme verbe intransitif avec la préposition Sur et signifie Usurper, empiéter. Anticiper sur les droits de quelqu'un. Anticiper sur son voisin. Vous anticipez sur ma terre, sur ma charge, sur mes droits.

Anticiper sur ses revenus, Les dépenser par avance. Anticiper sur les temps, sur les faits, Raconter l'histoire d'un événement avant son époque. Anticiper sur ce que l'on doit dire, sur ce qui doit suivre, En dire d'avance quelque chose.

ANTICIPÉ, ÉE, adjectivement, au sens moral, signifie Qui est prématuré, qui devance le moment convenable. Une espérance anticipée. Une douleur, une crainte anticipée. Des regrets anticipés. Une connaissance anticipée de ce que l'on devrait encore ignorer.

anticiper

Anticiper, Anticipare, Antecapere, Anteoccupare, Occupare, Praeoccupare.

Anticiper par esperance la victoire qu'aura aucun, Destinare spe aliquem victorem futurum.

Anticiper un jugement, Iudicium repraesentare.

Anticiper, ou Faire anticiper un appelant, Anticipatum diem et breuiorem prouocatori denuntiare, Diem a prouocatore indictum die breuiori occupare, Prouocatori die inuicem indicta anteuertere, Prouocatori die contractiore anteuertere, Compendio temporis anteuertere prouocatori.

Faire anticiper l'appelant par vertu de lettres royaux, Impetrato diplomate diem breuiorem denuntiare, Citeriorem diem diplomatis venia prouocatori denuntiare.

Anticipé, Anteceptus, Anticipatus, Praeuentus.

anticiper


ANTICIPER, v. a. 1°. Prévenir, devancer. Anticiper le payement, le temps, le jour, etc. Anticiper un apel. Faire assigner l'apelant, qui diffère de relever son apel. 2°. Usurper sur autrui "Vous anticipez sur mes droits; anticiper sur son voisin.

Synonymes et Contraires

anticiper

verbe anticiper
Faire avant la date prévue.
Traductions

anticiper

antizipieren, vorausnehmen, im Voraus tun, im Voraus verwenden, vor der Zeit erledigen, vorausahnen, vorausempfangen, vorfristig leisten, vorgreifen, vorhersehen, vorwegnehmenanticipate, think ahead, expect, forestallanticiperen, prejudiciëren, vooruitlopen, vooruitlopenop, vooruitlopen opהטרים (הפעיל), הקדים את המאוחר, צפה (פ'), קידם (פיעל), צָפָהantisipeeranticipianticiparanticipareantecipar預期předvídatförutse (ɑ̃tisipe)
verbe transitif
prévoir qqch anticiper une réaction

anticiper

[ɑ̃tisipe]
vt
[+ effet, événement] → to anticipate
[+ paiement] → to pay in advance, to make in advance
vi (en pensée) → to look ahead, to think ahead; (en racontant) → to jump ahead
anticiper sur (en racontant) → to anticipate