anticipation

(Mot repris de anticipations)

anticipation

n.f.
1. Action de faire qqch avant le moment prévu ou fixé : Une anticipation de paiement. Rembourser une dette par anticipation
en avance, avant terme
2. Action de prévoir, d'imaginer des situations, des événements futurs : Ne faisons pas d'anticipation avant les résultats du second tour
D'anticipation,
se dit d'une œuvre dont l'action se passe dans l'avenir, dans un monde futur : Roman, film d'anticipation
de science-fiction

ANTICIPATION

(an-ti-si-pa-sion) s. f.
Action d'anticiper, de faire une chose avant l'époque déterminée. Anticipation de payement.
Lettres d'anticipation, lettres qu'on prenait en chancellerie pour anticiper un appel.
Terme de finance. Sorte d'emprunt remboursable sur les perceptions à faire.
Usurpation faite sur un droit, un bien. Anticipation sur un droit, une terre.
Antidate.
Ces savants se fondent sur des anticipations, sur des contradictions apparentes [VOLT., Mœurs, Moïse.]
Par anticipation, loc. adv. Avant le temps. Il m'a payé par anticipation.
Figure de rhétorique, prolepse, réfutation anticipée d'objections prévues.
En musique, se dit d'un accord ou d'une note qu'on entend avant le temps.
Dans la philosophie de Kant, jugement a priori.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Lors se voulut excuser aussi, disant qu'il avoit fait sa course, et que les aultres assaillants ne permettoient pas qu'il fist sur eulx ceste anticipation [CARL., VII, 27]
    Le troisieme jour la fievre le prit par anticipation à deux heures du matin [PARÉ, XX, 33]
    Par anticipation, crainte et apprehension de l'advenir [CHARRON, Sagesse, I, 32]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. anticipacio ; espagn. anticipacion ; ital. anticipazione ; d'anticipationem (voy. ANTICIPER).

anticipation

ANTICIPATION. n. f. Action d'anticiper. Anticipation de paiement. Il m'a payé par anticipation. Il s'en est emparé par anticipation. Cette anticipation sur les époques jette de la confusion et de l'obscurité dans le récit.

Il se dit particulièrement de l'Action de dépenser un revenu avant qu'il soit échu. Dans l'ancienne administration financière, on avait souvent recours aux anticipations.

Il se dit également, en termes de Commerce, d'une Avance de fonds sur une consignation de marchandises. Tirer, accepter une traite par anticipation.

Il signifie encore Usurpation, empiétement sur le bien ou sur les droits d'autrui. C'est une anticipation sur mes droits, sur ma terre.

ANTICIPATION est aussi le nom d'une Figure de Rhétorique par laquelle l'orateur réfute d'avance les objections qui pourront lui être faites.

anticipation

Anticipation et prevention, Anteoccupatio, Anticipatio.

Lettres d'anticipation, Compendium codicillare prouocationis.

anticipation


ANTICIPATION, s. f. [Tion, qu'on prononce cion, ne fait qu'une syll. en prôse, il en forme deux en vers, ci-on. 1re lon. le reste bref.] 1°. Action par la quelle on prévient, on devance. "Se servir contre un plaideur de la voie d'anticipation (de l'apel) obtenir des lettres d'anticipation. = 2°. Usurpation~. "C'est une anticipation sur mes~ droits. = 3°. Figure de Rhétorique, par laquelle~ l'Orateur refute d'avance les chôses qui peuvent lui être objectées.
   Par anticipation, adv. d'avance: "Il s'en, est emparé par anticipation.

Synonymes et Contraires

anticipation

nom féminin anticipation
Action d'imaginer l'avenir.
Traductions

anticipation

anticipation, expectationanticipatieהטרם (ז), הטרמה (נ), הקדם (ז)antisipasieAntizipation, Voraussicht, Vorgriff, Vorwegnahmeanticipoanticipaciónantecipaçãoочакванеennakointi기대 (ɑ̃tisipasjɔ̃)
nom féminin
1. fait de prévoir qqch l'anticipation des difficultés
2. roman film de science-fiction

anticipation

[ɑ̃tisipasjɔ̃] nf
(d'un effet ou événement à venir)anticipation
par anticipation → in anticipation, in advance
livre d'anticipation → science fiction book
film d'anticipation → science fiction film
(COMMERCE)payment in advance