antimoine

(Mot repris de antimoines)

antimoine

n.m. [ lat. antimonium, de l'ar. ithmid ]
Métal blanc, cassant, qui se rapproche de l'arsenic.

ANTIMOINE

(an-ti-moi-n') s. m.
Métal d'un blanc bleuâtre avec lequel on prépare l'émétique.
Antimoine diaphorétique. Les pharmacologistes donnent ce nom au produit de la calcination d'une partie de protosulfate d'antimoine avec une partie et demie de nitrate de potasse.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Adjoustant antimonium, aloës, mastic [PARÉ, XVI, 14]
    Prenez antimoine cru, subtilement pulverisé et passé par le cicotrin [ID., XVI, 27]
    Il y en a de deux especes [d'antimoine], à sçavoir masle et femelle [ID., XXIV, Ch. compl.]
    Lorsque l'antimoine est calciné ou bruslé, qu'aucuns appellent preparé, il est rendu plus sec et plus dur. Estant crud et non calciné, il.... [ID., ib.]
    Ny le pront argent vif, principe de metaux, Ny tout ce que Pluton cache en son patrimoine, Ny des fortes poisons l'execrable antimoine [RONS., 723]

ÉTYMOLOGIE

  • Mot d'une origine douteuse. On l'a fait venir, d'après sa composition apparente, d'antimoine, c'est-à-dire contraire aux moines. Mais cette étymologie ne se fonde absolument sur rien, aucune anecdote de quelque authenticité ne nous apprenant comment un pareil sobriquet aurait pu être donné à ce métal. Quelques-uns le font venir d'un terme grec en le justifiant par le fait que ce métal ne se trouve jamais seul ; certains, d'un autre mot grec indiquant qu'il fortifie les corps. Antimonium se trouve dans les écrits de Constantin l'Africain, De gradibus, p. 381, médecin salernitain qui vivait à la fin du XIe siècle. D'autres, avec raison, ce semble, tirent ce mot de l'arabe athmoud ou ithmid. Athmoud est devenu facilement, dans le latin barbare, antimonium. D'un autre côté, la forme propre de l'arabe est ithmid, et vient sans aucun doute du grec, qui est dans stibié (voy. ce mot) ; de sorte que, par un jeu singulier de l'altération des langues, antimoine et stibié seraient un mot identique.

antimoine

ANTIMOINE. n. m. T. de Chimie. Métal dont on fait différentes préparations dans la pharmacie, telles que l'émétique, etc. Il est très fragile, brillant, d'un blanc bleuâtre et d'une texture lamelleuse. L'usage de l'antimoine a trouvé de grands adversaires. Sulfure d'antimoine. Teinture d'antimoine.
Traductions

antimoine

Antimon

antimoine

antimony

antimoine

אנטימון (ז)

antimoine

antimonium, antimoon

antimoine

антимон

antimoine

antimoni

antimoine

antimon

antimoine

antimon

antimoine

antimono

antimoine

antimonio

antimoine

antimon

antimoine

antimoni

antimoine

antimon

antimoine

antimonio

antimoine

stibis

antimoine

antimons

antimoine

antymon

antimoine

antimônio

antimoine

stibiu

antimoine

antimón

antimoine

antimon

antimoine

antimon