antinomianisme

ANTINOMIANISME

(an-ti-no-mi-a-ni-sm') s. m.
Nom donné, dans l'Église protestante, à la doctrine qui enseigne qu'il est resté dans l'homme assez de bonté morale pour saisir le bien par amour pour Jésus-Christ, sans la crainte de la loi et de l'enfer (BERTHOUD).
L'antinomianisme, qui a été l'une des faiblesses de notre réveil, [ALEX. VINET, Liberté religieuse et questions ecclésiastiques]

ÉTYMOLOGIE

  • Le mot d'antinomianisme est devenu presque général chez les réformés de langue française d'après antinomien, et non pas d'après le mot latin qui aurait donné antinomisme (NITZSCH, De antinomismo Agricolae). Agricola, professeur à Wittemberg et prédicateur à la cour de Berlin, est l'auteur de l'antinomianisme ; mais il s'humilia volontairement devant les censures de Luther, qui l'accusait d'anéantir la loi morale (BERTHOUD.)