antistrophe

ANTISTROPHE

(an-ti-stro-f') s. f.
Division particulière dans la poésie lyrique des Grecs, et la contre-partie de la strophe.
L'antistrophe était aussi une sorte de répétition plus souvent nommée épiphore.
Figure de pensée, nommée chez nous rétorsion, ou, de son nom grec, antimétathèse.

ÉTYMOLOGIE

  • Terme dérivé d'un mot grec signifiant à l'opposite (voy. ANTI). et strophe.

antistrophe

ANTISTROPHE. n. f. T. de Prosodie grecque. La seconde stance d'un choeur lyrique, semblable pour la mesure et le nombre des vers à la première, qu'on nommait Strophe. Dans les pièces dramatiques le choeur chantait l'antistrophe en marchant sur le théâtre de gauche à droite, après qu'il avait chanté la strophe en tournant de droite à gauche.