aoûter


Recherches associées à aoûter: aorta

AOÛTER

(a-ou-té)
V. a. Rendre mûr. Peu usité excepté au participe.
V. n. ou v. réfl. Devenir mûr. On dit vulgairement que les bourgeons aoûtent, ou mieux qu'ils s'aoûtent, se fortifient.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Quand il vendengent et aoustent, Pour ce leur pain rongent et broustent [DU CANGE, augustare.]
  • XIVe s.
    Il s'en estoit alé aouster pour gaigner parmi son labour du blé pour sa femme et enfans [ID., ib.]
    Comme le dit Estienne, sa femme et un jeune valeton soiassent [sciassent] et aoustassent en une piece de blé [DU CANGE, augustare.]

ÉTYMOLOGIE

  • Août.

aoûter

AOÛTER. v. a. (On prononce l'A.) Il n'est guère usité qu'au participe.