apéritif, ive

APÉRITIF, IVE

(a-pé-ri-tif, ti-v') adj.
Qui ouvre.
Vertu apéritive d'une clef [PASC., P. Eloq. 37]
Inusité en ce sens.
En termes de médecine, qui ouvre les pores, qui rend les humeurs plus fluides et facilite le mouvement des liquides.
Le lait doit être presque apéritif [J. J. ROUSS., Ém. I]
S. m. Les aperitifs, un apéritif.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Attenuans, incisifs et aperitifs [PARÉ, V, 14]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. apertiu, aperitiu ; espagn. aperitivo ; ital. apertivo, aperitivo ; de aperitivus, de aperire, ouvrir.