apaisement


Recherches associées à apaisement: quiétude

apaisement

n.m.
Action d'apaiser ; fait de s'apaiser : Éprouver un sentiment d'apaisement calme, paix, sérénité ; exaspération, irritation
Donner des apaisements à qqn,
lui promettre qqch pour le rassurer : Le préfet a donné des apaisements aux agriculteurs.

APAISEMENT

(a-pê-ze-man) s. m.
Action d'apaiser, état de ce qui est apaisé. L'apaisement des flots, des esprits.
J'ai mille fois éprouvé, en entrant dans une église, un certain apaisement des troubles du cœur (pour parler comme nos vieilles Bibles) [CHATEAUBR., Italie, 90]

REMARQUE

  • Ce mot, qui n'est pas dans le Dictionnaire de l'Académie, est ancien et d'un très bon usage.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Si envoyerent à Ortais quatre hommes, lesquels estoient chargés du demourant du pays pour faire le apaisement [FROISS., II, III, 58]
    De toutes ces choses, ces traités et ces apaisemens on ne parloit en rien au comte de Flandre [ID., II, II, 188]
    Quant ils virent ladite noise, chacun s'employa à l'apaisement d'icelle [LOUIS XI, Nouv. LXII]
    Tant pour son bien comme pour son appaisement [G. CHASTEL., Chr. des ducs de Bourg. II, 3]

ÉTYMOLOGIE

  • Apaiser.

apaisement

APAISEMENT. n. m. Action d'apaiser ou Résultat de cette action. L'apaisement des flots. L'apaisement des troubles. L'apaisement des esprits. L'apaisement des passions.
Synonymes et Contraires
Traductions

apaisement

appeasement, mollification, calmארגעה (נ), הירגעות (נ), הפגה (נ), הרגעה (נ), התרגעות (נ), פיוס (ז), ריצוי (ז), שיכוך (ז), שכיכה (נ), הִתְרַגְּעוּת, רִצּוּי, הַרְגָּעָה, הֵרָגְעוּת(het) stillen [honger], (het) sussen [strijd], (het) verzachten [pijn], bedaring, geruststelling [geweten], kalmering, geruststellingeftergivenhedeftergiftspolitik (apɛzmɑ̃)
nom masculin
retour au calme

apaisement

[apɛzmɑ̃]
nm
[personne] → calming; [douleur] → soothing
(POLITIQUE)appeasement apaisements
nmplsoothing reassurances; (dans un contexte conflictuel)pacifying words