apoltronnir

APOLTRONNIR (S')

(a-pol-tro-nir) v. réfl.
Devenir poltron. Mot qui, se comprenant sans peine, peut être repris.
V. a.Terme de fauconnerie. Empêcher un oiseau de chasser le gros gibier en lui coupant les ongles de derrière.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Un jeune homme doit esveiller sa vigueur et la garder de moisir et s'apoltronnir [MONT., IV, 259]

ÉTYMOLOGIE

  • À et poltron.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • APOLTRONNIR. Ajoutez :
  • En général, rendre lâche, paresseux.
    Les délices de la Floride vous ont apoltronni [MALH., Lexique, éd. Lalanne.]