aposté, ée


Recherches associées à aposté, ée: apostropher, apurer

APOSTÉ, ÉE

(a-po-sté, tée) part. passé.
Des gens apostés tout exprès par un ennemi.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • APOSTÉ. Ajoutez : - REM. Corneille a dit aposté en parlant de choses. Je ne veux plus d'un cœur qu'un billet aposté Peut résoudre aussitôt à la déloyauté, Lexique, éd. Marty-Laveaux. Corneille, dès 1644, en changeant tout ce passage de Mélite, a remplacé aposté par supposé.