appétence

appétence

n.f. [ du lat. appetere, chercher à atteindre ]
Litt. Désir qui porte vers tout objet propre à satisfaire ses penchants naturels ; désir, envie.

APPÉTENCE

(a-ppé-tan-s') s. f.
Terme didactique. Sentiment particulier qui porte l'animal à rechercher ce qui peut satisfaire les besoins de son organisme.

SYNONYME

  • APPÉTENCE, APPÉTIT. Appétence est beaucoup plus général qu'appétit, d'abord parce qu'il se dit aussi bien des animaux que de l'homme, tandis que appétit est réservé à l'homme plus particulièrement ; ensuite, parce que appétence est un terme didactique qui exprime une inclination innée sans la qualifier aucunement ; tandis que appétit, appartenant davantage au langage général, exprime ce qu'il y a de plus sensuel, de plus grossier parmi les appétences de l'homme.

ÉTYMOLOGIE

  • Appetentia, de appetere (voy. APPÉTER).

appétence

APPÉTENCE. (Dans ce mot et dans le suivant, on fait sentir les deux P.) n. f. Tendance de tout être vers ce qui peut satisfaire ses instincts et ses besoins, surtout physiques.

appétence


*APPÉTENCE, s. f. APPÉTER, v. a. [Apétance, pété, 2e é fer. 3e lon. au 1er.] Ils ne se disent qu'en Physique. Désirer par instinct, par inclination naturelle. L'estomac apète les viandes; l'apétence, l'action d'apéter. L'Acad. n'en done point d'exemple. — Trévoux n'a point mis ce substantif dans les premières Éditions. Il est tout-à-fait hors d'usage dans le discours ordinaire, et il est regardé comme un mot pédantesque. On dit quelquefois apéter en conversation. — M. de Mayer s'en est servi dans son Voyage en Suisse. "Cette belle Lorraine, si apétée par Richelieu et par Louis XIV. On le critique dans l'Ann. Litt.

Synonymes et Contraires

appétence

nom féminin appétence
Désir instinctif.
dégoût -littéraire: inappétence.