apparenté, ée


Recherches associées à apparenté, ée: apparence

APPARENTÉ, ÉE

(a-pa-ran-té, tée) part. passé.
Qui a une parenté. Bien apparenté, mal apparenté, qui a une parenté en bonne, en mauvaise position.
L'abbé de Cîteaux se trouvait lors une fort bonne tête et fort apparenté dans la robe [SAINT-SIMON, 65, 88]
Un M. de G***, capitaine en France et apparenté dans le conseil [J. J. ROUSS., Conf. I]
C'est une femme fort à son aise qui a de bonnes rentes sur la ville, des maisons à Paris ; Lucile est fort bien apparentée au moins [REGNARD, le Retour imprévu, 2]
Fig.
Bonaparte avoit d'abord admiré les feux [de Moscou] comme un spectacle apparenté à son imagination [CHATEAUB., Outre-tombe, t. VI, p. 78, 1849]