appesanti, ie

APPESANTI, IE

(a-pe-zan-ti, tie) part. passé.
Rendu pesant. Les yeux appesantis. Corps appesanti par l'intempérance de la veille. Appesanti par sa blessure.
Il soulevait encor sa main appesantie [RAC., Mithr. V, 4]
Consumé de travaux, appesanti par l'âge [VOLT., Alz. I, 1]
Il semble que de Dieu la main appesantie.... [CORN., Héracl. II, 2]
Votre main sur eux appesantie à leurs persécuteurs les livrait sans secours [RAC., Esth. III, 4]
Fig. Esprit appesanti.
Ces hommes si appesantis vers la terre nous écouteront-ils, quand nous ne parlerons que de croix et de mort ? [FÉNEL., XVII, 153]