appréhender

(Mot repris de appréhendions)

appréhender

v.t. [ lat. apprehendere, saisir ]
1. Procéder à l'arrestation de qqn : Ils ont appréhendé les voleurs arrêter ; relâcher
2. S'inquiéter par avance d'un danger ou d'un malheur possible : Elle appréhendait ce séjour en tête à tête craindre, redouter
3. Litt. Saisir intellectuellement : Tenter d'appréhender les phénomènes météorologiques dans toute leur complexité comprendre, concevoir, pénétrer

APPRÉHENDER

(a-pré-an-dé) v. a.
Terme de pratique. Saisir au corps.
Craindre. J'appréhende un conflit. Il appréhendait de le voir. Il appréhenda qu'on ne se saisît de lui.
Qui n'appréhende rien, présume trop de soi [CORN., Poly. II, 6]
L'amitié le consent, si l'amour l'appréhende [ID., Rodog. IV, 1]
Et n'appréhendez point Rome ni sa vengeance [ID., Nicom. IV, 2]
La même justesse d'esprit qui nous fait écrire de bonnes choses, nous fait appréhender qu'elles ne le soient pas assez pour mériter d'être lues [LA BRUY., 1]
J'appréhende un peu qu'il ne vous retienne [RAC. et BOILEAU, Lett. 13]
N'appréhendez-vous point que tous vos domestiques Ne soient déjà gagnés par mes sourdes pratiques ? [CORN., Nicom. V, 7]
Mon Dieu ! qu'ils n'appréhendent rien ; je leur garantis le succès de leur pièce [MOL., Impr. 3]
Et si le ciel n'a rien que tu puisses appréhender, appréhende du moins la colère d'une femme offensée [ID., Festin, I, 3]

REMARQUE

  • 1. On met le second verbe au subjonctif avec ne.... pas, quand on désire que la chose arrive : j'appréhende qu'il ne vienne pas ; parce que je désirerais qu'il vînt. On met le second verbe au subjonctif avec ne seulement, quand, au contraire, on craint que la chose n'arrive, ou, ce qui est la même chose, quand on désire que la chose n'arrive pas ; ainsi : j'appréhende qu'il ne vienne ; parce que je voudrais qu'il ne vînt pas.
  • 2. Appréhender ne se construit pas sans préposition avec un infinitif. C'est une locution vicieuse que : j'appréhende lui parler.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Nostre parole le dict, mais nostre intelligence ne l'apprehende [comprend] point [MONT., II, 267]
    Il leur faudroit si peu de bon succès pour mettre en terreur toute la chrestienté, que desjà j'apprehende un tel inconvenient [LANOUE, 388]
    Combien qu'apprehendions [saisir, comprendre] subitement et facilement, nous sommes legers et muables en nos apprehensions et opinions [PARÉ, III, 6]

ÉTYMOLOGIE

  • Apprehendere, saisir (voy. APPRENDRE) ; provenç. aprehendre. Ce verbe est nouveau dans la langue ; s'il était ancien, il aurait la forme apprehendre. Appréhender signifie proprement saisir des mains, puis saisir de l'esprit, puis prévoir, et, par le passage de la prévision à la crainte, redouter.

appréhender

APPRÉHENDER. v. tr. T. de Procédure. Prendre, saisir. Il ne se dit plus qu'en parlant des Prises de corps. On l'a appréhendé au corps. Appréhender au collet.

Il signifie le plus souvent Tenir pour dangereux, nuisible. Appréhender le jugement du public. Appréhender le froid. C'est une affaire dont on appréhende les suites. Il appréhende de se présenter devant vous. Il appréhende de vous déplaire. On appréhende que la fièvre ne revienne.

apprehender

Apprehender, Apprehendere.

appréhender


APPRÉHENDER, v. a. [Apré-andé, 2e é fer. 3e lon.] Craindre. Apréhender les voleurs, les ennemis, les dangers, les suites d'une afaire, etc. Apréhender d'être trompé, qu' on ne nous trompe. Voy. CRAINDRE. — Au Palais: prendre, saisir. Il ne se dit que de la prise de corps. Apréhender au corps; si pris et apréhendé peut être.

Synonymes et Contraires

appréhender

verbe transitif appréhender

appréhender

verbe transitif appréhender
1.  Saisir par la pensée.
2.  Craindre quelque chose.
Traductions

appréhender

apprehendשם עליו ידarresteren, begrijpen, opzien (tegen), vrezenverhaftenacciuffare, arrestare, temere (apʀeɑ̃de)
verbe transitif
1. s'inquiéter de appréhender un voyage
2. arrêter qqn appréhender un voleur

appréhender

[apʀeɑ̃de] vt
(= craindre) → to dread
J'appréhende cette réunion → I'm dreading this meeting.
appréhender que → to be afraid (that)
appréhender de faire → to dread doing
(= arrêter) → to apprehend
être appréhendé par la police → to be apprehended by the police
(comprendre) [+ phénomène, réalité] → to comprehend