apprenti, ie

APPRENTI, IE

(a-pran-ti, tie) s. m. et f.
Celui, celle qui est en apprentissage, qui travaille pour apprendre un métier.
Un apprenti est docile, il écoute son maître, il profite de ses leçons, et il devient maître [LA BRUY., 15]
Fig. Personne peu habile.
Ronsard, en son métier, n'était qu'un apprenti [RÉGNIER, Sat. IX]
Le plus jeune apprenti Est vieux routier.... [LA FONT., Cuv.]
La république de Platon Ne serait rien que l'apprentie De cette famille amphibie [ID., Fabl. X, 1]
Adjectivement.
Pour le rendre maître, soyez partout apprenti [J. J. ROUSS., Ém. III]
Ils n'étaient plus apprentis à manier les armes [VAUG., Q. C. 552]
Quoi ! ce Fulcinius, apprenti sénateur, Descend par habitude au rang de délateur ! [M. J. CHÉN., Tibère, III, 3]

REMARQUE

  • 1. L'orthographe ancienne était apprentif, et le féminin apprentive, l'un et l'autre inusités aujourd'hui.
    Qui soit douce et nicette, apprentive au métier [RÉGNIER, Épît. III]
    Vais-je épouser ici quelque apprentive auteur ? [BOILEAU, Sat. X]
  • 2. Au féminin, ne dites pas, ce que font quelques-uns, une apprentice ; c'est un archaïsme aujourd'hui rejeté.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Aprentif jugleor et escrivain marri [, Berte, I]
    Nulle fillaresse de soie à grans fuiseaus ne puet ne ne doit avoir que trois aprentices tant seulement [, Liv. des mét. 81]
    Il peut avoir tant d'apprentis et de vallés come il li plaist [, ib. 18]
    À chanter furent ententi Li oisillon qui aprenti Ne furent pas ne non sachant [, la Rose, 680]
  • XVIe s.
    Je ne sçais pas faire mes besongnes d'une puerile et apprentisse intelligence [MONT., II, 100]
    Les apprentifs et qui ne sont pas de si haulte leçon, s'enfarinent le visage [ID., II, 104]
    Cette gentille infante, qui n'etoit apprentive en telles pratiques [YVER, p. 610]
    Il n'est apprenti en cela [HENRI EST., Précell. p. 79]

ÉTYMOLOGIE

  • Apprendre, par un adjectif bas-latin apprehendivus, d'où apprentif ; bourguig. épranti ; wallon, aprendice ; namurois, apurdice ; provenç. apprentiz ; espagn. aprendiz.