approbatrice

(Mot repris de approbatrices)

approbatrice


*APPROBATRICE, s. f. Ce mot, disait-on dans le Dict. de Trév. en 1704, n'est pas encore bien établi, mais on ne doute pas qu'il ne s'établisse. La prédiction ne s'est pas acomplîe: ce mot n'a pas passé: il est trop dur. M. Cerutti l'a employé dans l'Apol. des Jés. "Si la prévoyance est le premier orâcle des Législateurs, l'expérience doit être la dernière aprobatrice des Loix. — Richelet l'a mis dans son Dictionaire sans remarque. — Dans le Rich. Port. on dit, qu'il est peu usité: l'Académie ne le met pas.