approuvé, ée

APPROUVÉ, ÉE

(a-prou-vé, vée) part. passé.
Son avis fut fort approuvé. Opinion qui n'est pas approuvée des Stoïciens.
Et, pour être approuvés, De semblables projets veulent être achevés [RAC., Mithr. III, 1]
C'est la situation de presque tous les hommes, et même des plus sages et des plus approuvés dans le monde [MASS., Car. Élus.]
Approuvé, forme elliptique, invariable, s'emploie au bas d'un acte, d'un compte, etc. qu'on approuve après lecture et examen. Approuvé l'écriture ci-dessus.