appui

appui

n.m.
1. Ce qui sert à soutenir ou à maintenir la solidité, la stabilité : Mettre un appui à une plante qui penche
support, tuteur : Construire un mur d'appui
2. Aide accordée à qqn : Trouver du travail grâce à l'appui d'une assistante sociale
assistance, concours : Le commissaire a l'appui du préfet dans cette affaire
À l'appui,
pour servir de confirmation : Présenter une découverte scientifique, preuves à l'appui.

APPUI

(a-pui) s. m.
Ce qui supporte soutient. Cette muraille a besoin d'appui. Mur d'appui, mur qui soutient des terres.
Il veut faire un mur d'appui dans son parterre [SÉV., 588]
Fig. Aide, secours. La vérité est sans force et sans appui. L'argent est un puissant appui.
Sur ces deux grands appuis ma couronne affermie.... [CORN., Sertor. II, 1]
En lui Votre trône tombant trouverait un appui [ID., Rodog. II, 3]
S'il est assez fort pour me servir d'appui [ID., ib. III, 3]
Qui se fit votre appui [ID., D. San. I, 1]
Un roi sage, ainsi Dieu l'a prononcé lui-même, Sur la richesse et l'or ne met point son appui [RAC., Athal. IV, 2]
Pour se donner de l'appui dans sa frayeur [BOSSUET, Hist. I, 10]
Seigneur, je viens pour elle implorer votre appui [RAC., Iphig. III, 5]
Ah ! je le prends déjà, seigneur, sous mon appui [ID., Ath. V, 2]
Sous quel appui tantôt mon cœur s'est-il jeté ? [ID., Mithr. II, 6]
C'est son appui qu'on cherche en cherchant votre appui [ID., Brit. IV, 1]
Je sais qu'en ma prière il aurait peu d'appui [CORN., Héracl. IV, 4]
La vertu trouve appui contre la tyrannie [ID., Nicom. III, 2]
Bien loin de vous prêter l'appui dont vous parlez [ID., Nic. I, 2]
Et sous l'appui des lois mit la faible innocence [BOILEAU, Art poét. IV]
La partie d'une fenêtre, d'une balustrade, etc. sur laquelle on peut s'appuyer. Mettre sur l'appui des pots de fleurs. À hauteur d'appui, à la hauteur ordinaire du coude d'un homme qui se penche.
Les palissades sont à hauteur d'appui [SÉV., 70]
Fig.
Si vous saviez qu'ils sont petits de près et combien ils sont quelquefois empêchés de leurs personnes, vous les remettriez bientôt à hauteur d'appui [SÉV., 111]
Terme de mécanicien. Point d'appui ou simplement appui, le point sur lequel le levier s'appuie.
En termes de grammaire, appui de la voix sur une syllabe, élévation ou plutôt intensité de la voix sur cette syllabe.
En termes de manége, sensation qu'éprouve la main du cavalier par la pression du mors sur les barres du cheval. Ce cheval a l'appui lourd. Ce cheval n'a point d'appui, il n'a point de bouche. Appui de main, sorte d'aide qu'on donne au cheval par la bride. Appui du collier, le point d'union de l'encolure avec les épaules, ou l'espèce de talus que ces parties présentent en avant. Appui posé ou foulée, le temps pendant lequel un membre est employé à soutenir le corps sur le sol.
Technologie. Pièce du banc des tourneurs.
À l'appui de, loc. prépos. À l'appui de mon dire. Pièces à l'appui d'un compte, ou, simplement, pièces à l'appui. L'événement vint à l'appui.
Au jeu de boule, aller à l'appui de la boule, jeter sa boule de manière à avancer celle du joueur avec qui l'on est de moitié ; et figurément, appuyer, favoriser : faites la proposition, j'irai à l'appui de la boule.

REMARQUE

  • D'excellents écrivains, Racine, Boileau, ont dit : sous l'appui. Pourtant on est sur un appui, contre un appui, et non sous un appui. Pour justifier cette locution, il ne faut plus voir en appui que le sens figuré. Mais cet emploi n'est pas à recommander, et il faut louer les écrivains qui l'ont évité.

ÉTYMOLOGIE

  • Voy. APPUYER. Bourguig. aipui ; namurois, aspoiâ.

appui

APPUI. n. m. Ce qui sert à soutenir une chose ou une personne pour l'empêcher de tomber, de chanceler, etc. Mettre un appui, des appuis à un mur. Cette muraille a besoin d'appui. Si on ne donne un appui à cet arbre, le vent l'abattra. Le point d'appui d'une poutre, d'un linteau. Cela vous servira d'appui. Ce vieillard ne peut marcher sans un appui.

Il signifie aussi Ce sur quoi on s'appuie. L'appui d'une fenêtre, d'une balustrade, etc., La partie d'une fenêtre, d'une balustrade, etc., sur laquelle on peut s'appuyer. L'appui de cette croisée est dangereux, il est trop bas. Tablette d'appui. Mur d'appui, Mur qui sert à soutenir des terres.

À hauteur d'appui, se dit en parlant de Ce qui est élevé jusqu'à la hauteur ordinaire du coude, et autant qu'il faut pour qu'on puisse s'appuyer dessus. Un mur, une balustrade à hauteur d'appui.

En termes de Mécanique, Le point d'appui d'un levier, ou simplement Appui, Le point du levier qui est fixe, ou censé tel, et autour duquel s'opère sa rotation.

En termes de Manège, il signifie la Sensation que fait éprouver à la main du cavalier l'action du mors sur les barres du cheval. Ce cheval a l'appui bon. Il a l'appui lourd, Il pèse à la main. Il n'a point d'appui, Il a la bouche trop sensible.

Il se dit aussi du Temps pendant lequel, dans la marche, le pied du cheval pose sur le sol; ce qu'on nomme autrement FOULÉE.

En termes de Grammaire, L'appui de la voix sur une syllabe, l'Élévation plus ou moins sensible de la voix sur une syllabe. L'accent tonique marque un appui de la voix sur la voyelle qui le porte.

APPUI signifie au figuré Aide, protection. C'est un homme qui a l'appui de ses chefs. C'est un homme sans appui. Il a besoin d'appui. Il manque d'appui. Donnez-lui votre appui.

Il se dit également des Personnes et des choses dont on tire de la protection, du secours. Ce grand homme était regardé comme l'appui, comme le plus ferme appui de l'État. Ce jeune homme sera quelque jour l'appui de sa famille. S'entourer de nombreux appuis. Perdre tous ses appuis. De faibles appuis. Je n'ai d'autre appui que vous. Vous êtes mon seul appui, mon unique appui. Tu seras l'appui de ma vieillesse.

À L'APPUI DE, loc. prép. Pour appuyer. À l'appui de votre proposition, je dirai que... Dites quelque chose à l'appui de ma demande. Un fait vient à l'appui de mon assertion. Les pièces à l'appui d'un compte, ou absolument, Les pièces à l'appui.

appui


APPUI, ou APUI, s. m. [Autrefois on écrivait appuy, et l'on voit encôre cette ortographe dans l'Hist. des Tudors, imprimée en 1763.] 1°. Au propre, soutien, suport. Mettre un apui à un mur, doner un apui à un arbre. — Hauteur d'apui, ce qui n'est élevé qu'autant qu'il faut pour s'apuyer dessus, "Mur, balustrade, banquette à hauteur d'apui. Mde. de Sévigné l'emploie fort joliment au figuré: "Vous êtes bonne encôre, quand vous dites que vous avez peur des beaux esprits. Ah! si vous saviez qu'ils sont petits de près, et combien il sont quelquefois empêchés de leurs persones, vous les mettriez bientôt à hauteur d'apui. — Un Auteur plus moderne a dit: "Un homme arrive à l'administration sans la conaître. Il renverse tout l'édifice de son prédécesseur, pour jeter les fondemens du sien, qui n'ira pas à hauteur d'apui. = 2°. Faveur, protection. Avoir de l'apui, être protégé; être sans apui, sans protection. = 3°. Secours, protection. Il se dit alors des persones: "Il est l'apui de la Religion, des malheureux, etc.
   Apui, soutien, suport (synon.) Ils conviennent dans une idée commune: ils différent pour la manière de les employer. L'apui fortifie, le soutien porte, le suport aide. Une muraille est apuyée par des arcs; une voûte est soutenuë par des colonnes: le toît d'une maison est suporté par les gros murs. — Dans le sens figuré, l'apui a plus de raport à la force et à l'autorité; le soutien en a plus au crédit et à l'habileté; le suport en a davantage à l'affection et à l'amitié. "On cherche dans des protecteurs de l'apui contre ses ennemis, ou des soutiens de sa fortune; et dans des parens et des amis des suports dans ses revers et ses embarras. Abr. des Synon. de l'Ab. Gir.
   Aller à l'apui de la boule, c'est au propre, jouer de manière que sa boule pousse celle de son compagnon et l' aproche du but; au figuré, c'est aider à celui qui a commencé dans quelque affaire que ce soit. Faites la proposition: j'irai à l'apui de la boule.

Synonymes et Contraires

appui

nom masculin appui
1.  Ce qui assure la stabilité.
étai, soutien, support -littéraire: tuteur.
2.  Aide apportée par quelqu'un.
abandon, hostilité -familier: lâchage -littéraire: délaissement.
Traductions

appui

Stütze, Abstützen, Hilfe, Lehne, Strebe, Unterstützungsupport, prop, rest, buttress, back, backing, stanchion, strut, backupsteun, stut, drager, leuning, (het) steunen, bijstand, leunen, ondersteuningאדן (ז), בסיס (ז), גיבוי (ז), הישענות (נ), הסתמכות (נ), השענה (נ), משען (ז), סומך (ז), סומכה (נ), סיוע (ז), סמיכה (נ), עזרה (נ), תימוכין (ז״ר), תמך (ז), בָּסִיס, גִּבּוּי, הִשָּׁעֲנוּת, מִשְׁעָן, סוֹמֵךְapogilo, apogorespaldosostegno, appoggio, interessamento, rincalzo, spondaapoiostödPodporaSupporttuki지원สนับสนุน (apɥi)
nom masculin
1. ce qui peut soutenir trouver un appui prendre appui sur qqch
2. figuré aide, soutien avoir l'appui de qqn

appui

[apɥi] nm
(= soutien) → support
J'ai besoin de votre appui → I need your support.
(endroit où s'appuyer) chercher un appui → to look for something to lean on
l'appui de la fenêtre → the windowsill, the window ledge
(autres locutions) à l'appui [arguments, preuves] → to support one's argument
à l'appui de → in support of
prendre appui sur [+ mur] → to lean on; [objet] → to rest on
point d'appui → fulcrum