aqueux, euse

AQUEUX, EUSE

(a-keû, keû-z') adj.
Qui est de la nature de l'eau.
La partie aqueuse du sang se dissipe beaucoup par la transpiration [MONTESQ., Esp. XIV, 10]
En termes de physique, météore aqueux, météore qui consiste dans les diverses formes et les mouvements de l'eau. Les brouillards, les pluies, les neiges, le givre sont des météores aqueux.
Qui contient de l'eau. Légumes aqueux. Fruits aqueux, fruits qui ont le goût de l'eau.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Transporter es contrées nubleuses ou à air bruineux et couvert, pour la moisteur des palus esveus [CHRIST. DE PISAN, Hist. de Ch. V, II, 1]
  • XVIe s.
    Ceux qui ont le cœur chaud et le sang aqueux [PARÉ, II, 10]
    Le premier humeur de l'œil est appellé aqueux, pour la similitude qu'il a avec l'eau [ID., IV, 6]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. aigos ; espagn. et ital. aquoso ; de aquosus, de aqua, eau (voy. EAU).