araser

(Mot repris de araserions)

araser

v.t. [ du lat. radere, raser ]
1. Mettre de niveau : Araser les fondations d'une maison
2. En géologie, user un relief, une surface jusqu'à disparition des saillies : Massif arasé par l'érosion

araser


Participe passé: arasé
Gérondif: arasant

Indicatif présent
j'arase
tu arases
il/elle arase
nous arasons
vous arasez
ils/elles arasent
Passé simple
j'arasai
tu arasas
il/elle arasa
nous arasâmes
vous arasâtes
ils/elles arasèrent
Imparfait
j'arasais
tu arasais
il/elle arasait
nous arasions
vous arasiez
ils/elles arasaient
Futur
j'araserai
tu araseras
il/elle arasera
nous araserons
vous araserez
ils/elles araseront
Conditionnel présent
j'araserais
tu araserais
il/elle araserait
nous araserions
vous araseriez
ils/elles araseraient
Subjonctif imparfait
j'arasasse
tu arasasses
il/elle arasât
nous arasassions
vous arasassiez
ils/elles arasassent
Subjonctif présent
j'arase
tu arases
il/elle arase
nous arasions
vous arasiez
ils/elles arasent
Impératif
arase (tu)
arasons (nous)
arasez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais arasé
tu avais arasé
il/elle avait arasé
nous avions arasé
vous aviez arasé
ils/elles avaient arasé
Futur antérieur
j'aurai arasé
tu auras arasé
il/elle aura arasé
nous aurons arasé
vous aurez arasé
ils/elles auront arasé
Passé composé
j'ai arasé
tu as arasé
il/elle a arasé
nous avons arasé
vous avez arasé
ils/elles ont arasé
Conditionnel passé
j'aurais arasé
tu aurais arasé
il/elle aurait arasé
nous aurions arasé
vous auriez arasé
ils/elles auraient arasé
Passé antérieur
j'eus arasé
tu eus arasé
il/elle eut arasé
nous eûmes arasé
vous eûtes arasé
ils/elles eurent arasé
Subjonctif passé
j'aie arasé
tu aies arasé
il/elle ait arasé
nous ayons arasé
vous ayez arasé
ils/elles aient arasé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse arasé
tu eusses arasé
il/elle eût arasé
nous eussions arasé
vous eussiez arasé
ils/elles eussent arasé

ARASER

(a-râ-zé) v. a.
Terme d'architecture. Mettre de niveau les parties d'un mur ou d'un bâtiment.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Et puis ne targa gaires que li soudans le fist tout araser et abatre [, Chr. de Reins, 210]
    [Je] vous ferai tous escillier, et Melans tout araser, en tel maniere qu'il n'i demorra pierre [, ib. 118]
    Tout le porpris [je] voil embraser, Tors et torneles arraser [, la Rose, 20932]
    S'en ont esté mort et desconfit maint prodomme, et mainte terre perdue, et mainte vile abatue et arrasée [BEAUMANOIR, 56]
  • XVe s.
    Lors fut il commandé [le chastel] à abattre et arraser, et le fut tellement que encore sont là les pierres, en un mont [FROISS., I, III, 24]

ÉTYMOLOGIE

  • À et raser. Dans l'ancien français, arraser veut dire raser jusqu'à terre, détruire.

araser

ARASER. v. tr. T. de Maçonnerie. Mettre de niveau un mur, un bâtiment, en élevant les parties basses à la hauteur de celle qui est la plus élevée.

En termes de Menuiserie, il signifie Réduire à l'épaisseur voulue la partie d'une pièce de bois qui doit s'emboîter.

arâser


ARâSER, v. a. [Arâzé, 2e lon.] Terme d'Architectûre. Mettre de niveau un mur, en élevant les endroits bâs à la hauteur de celui qui est le plus élevé. Acad. Mettre de niveau, élever à une égale hauteur. Trév. Conduire de même hauteur une assise de maçonerie. Rich. Port. La définition de l'Acad. est préférable, parce qu'elle peint mieux la chôse.

Traductions

araser

[aʀɑze] vt → to level; (en rabotant) → to plane down, to plane