architriclin

ARCHITRICLIN

(ar-chi-tri-klin) s. m.
Terme d'antiquité. Celui qui présidait à l'ordonnance d'un festin.
Familièrement. Celui qui organise un repas.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Archedeclin i ot un prince En cele terre où Dieu estoit ; Riches hom ert, et moult avoit ; à ses noces l'en a mené ; arcedeclin l'a apelé [, Vie de J. C. DU CANGE, architriclinus.]
  • XVe s.
    Nostre Seigneur fit miracle en conversion d'eaue en vin es nopces d'architriclin [DU CANGE, ib.]
  • XVIe s.
    Pource que l'evangeliste saint Jean, recitant le miracle, parle de l'architriclin, il leur a semblé avis que c'etoit le nom propre de l'espoux [CALV., 144]

ÉTYMOLOGIE

  • Architriclinus ; grec, commander, latin triclinium, table à trois lits (les anciens mangeaient couchés), du grec, trois (voy. TROIS), et lit (voy. CLINIQUE). Les légendes du moyen âge avaient fait de l'architriclin de l'évangile le nom propre d'un riche seigneur.

architriclin

ARCHITRICLIN. n. m. T. d'Antiquité romaine. Celui qui était chargé de l'ordonnance du festin.