ardre

ARDRE

v. a.
Voy. ARDER.

REMARQUE

  • Ardre est une forme irrégulière comme si le latin était ardere (avec un e bref) ; la forme régulière est ardoir de ardere (avec un e long) ; la conjugaison en est régulièrement, dans l'ancien français, je ards, tu ards, il ard, répondant à l'accentuation latine dans ardeo, ardes, ardet, comme il appert de apparoir. Le participe ars est le latin arsus.

ardre

ARDRE. v. tr. Voyez ARDER.

ardre

Ardre, ou Ardoir, Ardere, Exardere, Inardere, Flagrare, Il ardit le païs, Igne regionem vastauit.

ardre


*ARDRE, v. a. L'Acad. met Arder. Vieux mot qui signifie brûler. On ne peut plus s'en servir que dans le burlesque ou le marotique. — Richelet et l'Acad. l'admettent~ encôre au prés. du subjonct. "Que le feu St. Antoine les arde, Rich. Vous arde, Acad. Son partic. était ars, arse.