ards ou ars, arse

ARDS ou ARS, ARSE

(ar, ar-s') part. passé du verbe ARDRE ou ARDOIR
Soit Anne Dubourg, soit tous ceux qui furent ards sous Philippe II [VOLT., Jenni, 2]
Quant à cet amas de sornettes, Par vostre main ars il sera [CHAULIEU, à la duch. du Maine.]
Tombé en désuétude comme le verbe.