argenté, ée

ARGENTÉ, ÉE

(ar-jen-té, tée) part. passé.
Revêtu d'une couche d'argent. Bouton argenté.
Blanc comme l'argent. Le plumage argenté des cygnes.
Je n'ai ni lourd bâton ni lance redoutée, Point de longs cheveux noirs ni de barbe argentée [V. HUGO, Ball. 2]
Ainsi que l'araignée entre deux chênes verts Jette un fil argenté qui flotte dans les airs [ID., F. d'automne, 29]
L'émail des gazons frais, les ruisseaux argentés [ST-LAMBERT, Saisons, prin temps.]