argentin, ine


Recherches associées à argentin, ine: argentines

ARGENTIN, INE1

(ar-jan-tin, ti-n') adj.
Qui résonne comme l'argent. Son argentin.
Les cloches, dans les airs, de leurs voix argentines, Appelaient à grand bruit les chantres à matines [BOILEAU, Lutr. IV]
N'ai-je pas entendu la clochette argentine De la chèvre errant au hasard ? [MILLEV., Élégies, liv. I]
Les habitants nombreux des célestes vallons Font mollement jouer sous leurs doigts vagabonds Ou la flûte argentine ou la harpe éclatante [GILB., Mort d'Abel, VIII]
Qui a l'éclat de l'argent. Couleur argentine.
En termes de peinture, ton argentin, effet de couleur qui imite le blanc de l'argent.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Veois cest aultre à pomme argentine Mieulx odorante qu'aube-espine [, Trait d'Alch. 883]
  • XVIe s.
    Les fons du temple estoit une fontaine, Où decouroit un ruisseau argentin [MAROT, I, 182]
    Mais toujours je te lou'ray Pour claire, pour argentine, Pour nette, pour crystalline [RONS., 553]
    Sous le crystal d'une argentine rive, Au mois d'avril une perle je vy. Sa rondeur fut d'une blancheur nayve, Et ses rayons tresluisoyent à l'envy [, ib. 50]
    Je voy les ondes encor De ces tresses blondelettes, Qui se crespent dessous l'or Des argentines perlettes [DU BELLAY, VII, 16, recto.]
    L'une après l'autre ont fait plus d'une fois Hault rechanter tout le courbé rivage Sous l'argentin de leurs celestes voix [ID., III, 4, verso.]
    L'argentin de ces ruisseaux Qui paisiblement murmurent [ID., VII, 16, verso.]
    Couvert d'un poil gris argentin, Ras et poly comme satin [ID., VII, 39, verso.]

ÉTYMOLOGIE

  • Argent. Chapelle, qui entendit lire par Boileau les vers du Lutrin cités plus haut, lui dit : " Je ne te passerai pas argentines ; ce mot n'est pas français. " Le mot est très français, comme on voit, et il aurait été fâcheux que le prétendu purisme de Chapelle prévalût.

ARGENTIN, INE2

(ar-jan-tin, ti-n') adj.
Qui est relatif à la République Argentine ou de Rio de la Plata (Amérique du Sud).
Les fonds égyptiens, argentins et péruviens, surtout les deux derniers, sont en hausse [, la Semaine financ. 26 mars 1870]