armé

armé, e

adj.
1. Muni d'une arme, d'armes : Un groupe armé a forcé l'entrée du stade.
2. Pourvu d'une armature : Béton armé.

arme

ARME. n. f. Instrument qui sert à attaquer ou à se défendre. Arme offensive. Arme défensive. Arme à feu. Arme blanche. Arme à percussion. Arme d'une bonne trempe. Faisceau d'armes. Trophée d'armes. Arme de trait. Armes de jet. Se saisir d'une arme. Distribuer des armes. Il se présenta seul et sans armes. Connaître le maniement des armes. Rester l'arme au bras.

Il se dit figurément, au sens moral, de Tout ce qui sert à combattre quelqu'un, à détruire une erreur, une passion, etc. Cette loi est une arme terrible entre les mains du pouvoir. Vous me fournissez des armes contre vous-même. Les armes de l'éloquence.

Fig., Une arme à deux tranchants, se dit d'un Argument qui peut s'employer en deux sens opposés.

Fig., Faire arme de tout, Se servir de toutes sortes de moyens pour réussir dans ses desseins.

En dehors de cette acception, ce mot ne s'emploie guère qu'au pluriel.

Homme d'armes se disait anciennement d'un Cavalier armé de toutes pièces.

Capitaine d'armes, Sous-officier de la marine militaire dont le grade est analogue à celui de fourrier et qui a la garde des menues armes du vaisseau.

Salle d'armes, Lieu où sont déposées des armes rangées en bon ordre.

Place d'armes, Place où l'on exerce les troupes, dans une ville de guerre, dans une citadelle. (Voyez les autres sens de cette locution au mot PLACE.)

Port d'armes, Action ou Permission de porter des armes. Le port d'armes n'est pas permis à toute sorte de personnes. Demander, obtenir un port d'armes.

Port d'armes signifie aussi Attitude du soldat qui porte les armes. Il est au port d'armes. Voyez PORT.

Porter, présenter les armes, Exécuter certains maniements de l'arme qui font partie de l'exercice militaire et qui sont aussi des signes d'honneur. Présenter les armes à quelqu'un.

Le salut des armes, Espèce de salut qui consiste en un certain mouvement de l'arme.

Fig., Porter les armes, Servir, faire la guerre. Il est d'âge à porter les armes. Porter les armes contre son pays.

Fig., Frères d'armes, compagnons d'armes, se dit de Gens qui ont fait la guerre ensemble.

Fig., Prendre les armes, S'armer, soit pour se défendre ou pour attaquer, soit pour rendre honneur à quelqu'un, ou pour faire l'exercice. On dit de même Une prise d'armes.

Aux armes! Cri par lequel on avertit une troupe de prendre les armes. On criait : Aux armes, aux armes!

Fig., En venir aux armes, Commencer la guerre.

Fig., Poser les armes, Mettre les armes bas, se rendre. Cela signifie aussi Faire la paix ou une trêve.

Rendre les armes, Remettre ses armes au vainqueur et, figurément, S'avouer vaincu.

Fig., Faire tomber les armes des mains à quelqu'un, Le fléchir, l'adoucir, l'apaiser.

Fig., Être présent sous les armes, Être sous les drapeaux et en état de faire son service.

Être sous les armes, se dit d'une Troupe qui a pris les armes pour faire quelque service, ou pour rendre quelque honneur. On dit de même Se mettre sous les armes, rester sous les armes.

Cet État a tant d'hommes sous les armes, Il a tant d'hommes prêts à combattre.

Être bien sous les armes, Avoir bonne mine, bonne grâce, quand on est armé, quand on se tient avec son arme ou ses armes dans l'attitude convenable.

Faire passer par les armes, Faire fusiller.

ARMES, au pluriel, signifie aussi le Métier militaire. Il est né pour les armes. Suivre la carrière des armes. Quitter les armes.

Il désigne également les Entreprises de guerre, les exploits militaires. L'heureux succès de nos armes. Alexandre porta ses armes jusque dans les Indes.

Suspension d'armes, Cessation des hostilités convenue, pour un temps, entre deux parties belligérantes, entre deux armées.

Faire ses premières armes, Faire sa première campagne, aller à la guerre pour la première fois. Il signifie figurément Débuter dans une carrière quelconque. Cet avocat a fait ses premières armes dans telle affaire.

Un fait d'armes, Un exploit guerrier.

Prov., Les armes sont journalières, Le sort des armes est inégal; dans la guerre, on est sujet à éprouver la bonne et la mauvaise fortune. Il se dit figurément dans toutes les occasions où l'on peut bien ou mal réussir, où il arrive qu'on fait tantôt bien, tantôt mal. On ne gagne pas toujours au jeu, les armes sont journalières.

Il se dit particulièrement en parlant de l'Escrime. Maître d'armes, Celui qui enseigne l'escrime. Faire des armes, tirer des armes, S'exercer à l'escrime. Mettre les armes à la main à un jeune homme, Être le premier à lui apprendre l'escrime. Salle d'armes, Lieu où l'on enseigne publiquement à faire des armes, où l'on fait des armes. Assaut d'armes. Voyez ASSAUT.

Il se dit encore pour signifier Toute l'armure d'un homme de guerre. Armes complètes. Armes à l'épreuve de la balle, à l'épreuve du pistolet. Armes fort riches. Cotte d'armes. Endosser les armes.

Fig. et fam., Elle est sous les armes, se dit d'une Femme qui emploie tous ses moyens de plaire.

ARME, bien qu'au singulier, a le sens collectif quand il désigne spécialement Un des corps de l'armée. Servir dans l'arme de la cavalerie, de l'infanterie, de la gendarmerie. Ce détachement était composé de différentes armes. Les armes savantes.

ARMES, en termes de Blason, se dit des Signes héraldiques peints ou figurés sur l'écu d'une ville, d'une famille, etc. Les armes de Paris. Il hérita de tous les biens de cette maison, à condition d'en porter le nom et les armes. Armes pleines. Sceller du sceau de ses armes. Cachet d'armes.

Juge d'armes, Celui qui était établi pour juger des armoiries et des titres de noblesse.

Armes fausses, ou Armes à enquerre, Armes qui ne sont pas selon les règles du blason, qui offrent, par exemple, métal sur métal, ou couleur sur couleur.

Armes parlantes, Celles qui expriment en tout ou en partie le nom de la maison. Les armes du royaume de Castille sont un château; les armes de la maison de Mailly, des maillets; celles de la maison de Créquy, un créquier, etc.

armé

Armé, m. acut. C'est un nom participial adjectif, Armatus. Celuy qui est equippé d'armes pour la guerre, soit de toutes pieces, qu'on dit armé de pied en cap, Cataphractus miles, et un cheval armé quand il est couvert de bardes, chanfrain et criniere, ou de quelques pieces sans plus, comme, Il estoit armé de picque et corselet.

arme


ARME, s. f. Il se dit le plus souvent au pluriel. On le dit pourtant quelquefois au singulier. Arme à feu, arme blanche: le 1er se dit des fusils, des pistolets, etc. le 2d, des épées, sabres, baïonettes. Arme offensive, qui est pour l'attaque; arme défensive, pour la défense, etc. Voy. ARMES et ARMûRE.

armé


ARMÉ: voy. ARMER, à la fin.

armé


ARMÉ, ÉE, part. et adj. Il se dit au propre, armé de toutes pièces, armé de pied en cap, armé d'épées et de pistolets; et au figuré, armé de constance et de fermeté. "Armé de sa seule innocence, il n'a besoin ni de cuirasse, ni de bouclier pour se défendre. Jér. Déliv.Armés à la légère, ou légèrement armés; suivant Th. Corn. et la Touche, l'usage s'est déclaré pour la première façon de parler: on ne se sert guère plus de la seconde. L'Acad. a continué de les mettre toutes les deux sans remarque. Mais la 1re est certainement plus comune et plus autorisée.
   On dit d'un home plus armé qu'on n'a coutume de l'être: armé jusqu'aux dents.

Synonymes et Contraires

armé

adjectif armé
Prêt à affronter.
Traductions

armé


armée

armedגייסות (נ״ר), דרוך (ת), חמוש (ת), מזוין (ת), מצויד (ת), חָמוּשׁ, מְזֻיָּןgewapendbewaffnetένοπλος, οπλισμένοςвооружённый, когтистый, вооруженныйمُسَلَّحozbrojenýbevæbnetarmadoaseistettunaoružanarmato武装した무장한bevæpnetuzbrojonyarmadobeväpnadติดอาวุธsilahlıcó vũ khí武装的武裝 (aʀme)
adjectif
1. qui a une arme vol à main armée
2. muni de être armé de solides connaissances

armé

[aʀme] adj
[personne] → armed
armé de → armed with
[béton] → reinforced
arme à feu nffirearm
arme blanche nfknife
se battre à l'arme blanche → to fight with knives
arme de poing nfhandgun