armé, ée

ARMÉ, ÉE

(ar-mé, mée) part. passé.
Pourvu d'armes. Hommes armés. Mal armé, à moitié armé. Soldats armés à la légère. Soldat pesamment armé. Armé d'un couteau. Familièrement, être armé jusqu'aux dents, être pourvu de toutes les armes nécessaires à l'attaque ou à la défense. À main armée, avec la force des armes. Il envahit la maison de son voisin à main armée.
Fig. Armé d'audace.
Sa colère est armée contre toi [BOSSUET, Conv. 2]
Garni, pourvu de. L'épi est armé de piquants. Insectes qui sont armés d'aiguillons. Bâtons armés de fer. Chars armés de faux. En botanique, se dit, par opposition à inerme, d'un végétal pourvu de défenses, épines ou aiguillons. En termes de zoologie, se dit des poissons dont le corps est couvert d'une épaisse cuirasse ou hérissé d'épines. En termes de physique, se dit d'un aimant garni de plaques de métal qui en augmentent la force.
Équipé, gréé. Vaisseau armé en guerre.
En termes de blason, armé s'emploie pour les ongles, les cornes, les dents, les griffes, etc. des bêtes et des oiseaux de proie.