armer

(Mot repris de armés)

armer

v.t.
1. Pourvoir d'armes une personne, un lieu : Faut-il armer les policiers municipaux ?
désarmer : Armer un pays pour qu'il se défende contre l'oppresseur.
2. Lever et équiper des troupes : Armer des volontaires.
3. Mettre une arme, un mécanisme, en état de fonctionner : Armer une caméra.
4. Fig. Donner à qqn les moyens d'affronter une situation : Cette maladie l'a armé contre la douleur
5. Munir un navire de ce qui est nécessaire à son fonctionnement et à sa sécurité.

s'armer

v.pr. (de)
1. Se saisir d'une arme : Elle s'arma d'un bâton.
2. Se préparer à faire face à une situation : Ils se sont armés de courage avant de lire les résultats
se munir de

armer


Participe passé: armé
Gérondif: armant

Indicatif présent
j'arme
tu armes
il/elle arme
nous armons
vous armez
ils/elles arment
Passé simple
j'armai
tu armas
il/elle arma
nous armâmes
vous armâtes
ils/elles armèrent
Imparfait
j'armais
tu armais
il/elle armait
nous armions
vous armiez
ils/elles armaient
Futur
j'armerai
tu armeras
il/elle armera
nous armerons
vous armerez
ils/elles armeront
Conditionnel présent
j'armerais
tu armerais
il/elle armerait
nous armerions
vous armeriez
ils/elles armeraient
Subjonctif imparfait
j'armasse
tu armasses
il/elle armât
nous armassions
vous armassiez
ils/elles armassent
Subjonctif présent
j'arme
tu armes
il/elle arme
nous armions
vous armiez
ils/elles arment
Impératif
arme (tu)
armons (nous)
armez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais armé
tu avais armé
il/elle avait armé
nous avions armé
vous aviez armé
ils/elles avaient armé
Futur antérieur
j'aurai armé
tu auras armé
il/elle aura armé
nous aurons armé
vous aurez armé
ils/elles auront armé
Passé composé
j'ai armé
tu as armé
il/elle a armé
nous avons armé
vous avez armé
ils/elles ont armé
Conditionnel passé
j'aurais armé
tu aurais armé
il/elle aurait armé
nous aurions armé
vous auriez armé
ils/elles auraient armé
Passé antérieur
j'eus armé
tu eus armé
il/elle eut armé
nous eûmes armé
vous eûtes armé
ils/elles eurent armé
Subjonctif passé
j'aie armé
tu aies armé
il/elle ait armé
nous ayons armé
vous ayez armé
ils/elles aient armé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse armé
tu eusses armé
il/elle eût armé
nous eussions armé
vous eussiez armé
ils/elles eussent armé

ARMER

(ar-mé) v. a.
Munir d'armes. Il y a dans cet arsenal de quoi armer cinquante mille hommes. Revêtir d'armes défensives. Armer quelqu'un de toutes pièces, de pied en cap. Par analogie.
Ma sœur du fil fatal eût armé votre main. [RAC., Andr. II, 5]
Armer quelqu'un chevalier, le recevoir dans l'ordre de la chevalerie avec le cérémonial d'usage. Armer une place, garnir ses remparts de canons. Armer une batterie, y établir le nombre de canons nécessaires. Armer un canon, y mettre le boulet.
Faire une armée ; mettre dans l'armée. Les Romains ont quelquefois armé des esclaves. Cet État peut armer cent mille hommes. Absolument. Les circonstances devenant menaçantes, la France arma.
Si vous étiez crue, L'Égypte pour Pompée armerait à sa vue [CORN., Pomp. II, 1]
Après avoir armé pour venger cet outrage, D'une paix mal conçue on m'a faite le gage [ID., Rodog. III, 3]
En Irlande où l'on veut armer pour le roi [SÉV., 511]
Les esclaves armèrent encore dans la Sicile [BOSSUET, Hist. I, 9]
Exciter à prendre les armes, soulever, irriter. La cause des Stuarts arma longtemps une partie de l'Écosse contre le gouvernement anglais.
Ma mère en sa faveur arma la Grèce entière [RAC., Andr. V, 2]
Quelle aveugle fureur pourrait l'armer contre elle ? [ID., Iphig. II, 5]
Je pourrais contre Achille armer Agamemnon [ID., ib. IV, 1]
Je sais que descendu de ce sang malheureux, Une éternelle haine a dû m'armer contre eux [ID., Esth. II, 1]
Avantage Qui dut à sa ruine armer votre courage [CORN., San. II, 2]
Fortifier, munir.
Il faut d'un noble orgueil armer votre courage [RAC., Iphig. II, 4]
Il n'est pas moins nécessaire d'armer votre vigilance [MASS., Prof. 2]
Armer un fusil, un pistolet, tendre le ressort qui fait partir le coup. En termes de fauconnerie, armer l'oiseau, lui attacher des sonnettes. En termes de musique, armer la clef, indiquer le ton par un certain nombre de dièses et de bémols. En termes de manége, un cheval arme ses lèvres, c'est-à-dire qu'il couvre les barres avec ses lèvres, ce qui rend l'appui du mors trop ferme. En termes de marine, armer les avirons, les mettre sur le bord de la chaloupe, prêts pour l'usage. En termes de forges, aciérer, acérer.
Garnir, munir. Armer une poutre de bandes de fer. Armer un arbre, l'entourer d'épines. Armer un jeune arbre, en garnir la tige d'épines pour le protéger.
En termes de blason, armer un écusson, en composer les armes.
Armer un bâtiment, l'équiper, le pourvoir de tout ce qui est nécessaire pour prendre et tenir mer.
V. n.En termes de marine, armer sur un vaisseau, s'y embarquer pour faire partie de l'équipage. Cette expression a vieilli ; on dit maintenant embarquer ou s'embarquer.
S'armer, v. réfl. Se munir d'armes. S'armant aussitôt. Il s'arma d'une épée.
Chacun s'arme au hasard du livre qu'il rencontre [BOILEAU, Lutr. v.]
Fig.
Le ciel s'arma d'éclairs et de feux [FÉN., Tél. XVIII]
Prendre les armes. Il s'arma contre sa patrie.
De ta gloire animé, lui seul de tant de rois S'arme pour ta querelle et combat pour tes droits [RAC., Esth. Prol.]
Mais s'arma-t-elle toute en faveur d'un proscrit ? [CORN., Sertor. II, 2]
Toutes les familles s'armeraient les unes contre les autres [FÉNEL., Tél. XII]
10° Fig. S'armer de constance. S'armer contre la douleur. Le peuple s'était armé de résolution.
J'ai pris soin de m'armer contre tous les poisons [RAC., Mithr. IV, 5]
Armez-vous d'un courage et d'une foi nouvelle [ID., Athal. IV, 1]
Si de tous ses efforts mon cœur a dû s'armer [ID., Mithr. III, 5]
Tout fuit, et sans s'armer d'un courage inutile [ID., Phèd. V, 6]
Arme-toi de courage contre toi-même [FÉN., Tél. XIX.]
Oubliant les injures.... Ils s'arment de philosophie [RÉGNIER, Épît. III]
S'armer d'un généreux mépris [MOL., Mis. IV, 3]
S'armant de toute son effronterie [HAMILT., Gramm. 11]
Armez-vous de courage, et montrez-vous ma sœur [CORN., Hor. II, 4]
Il s'arme en ce besoin de générosité [ID., ib. III, 5]
Armons-nous de courage, et nous ferons trembler Ceux dont les lâchetés pensent nous accabler [ID., Nicom. I, 1]
S'armant à regret de générosité [ID., Pomp. I, 1]
11° En termes de manége, ce cheval s'arme contre le mors, il place sa langue de manière à empêcher l'effet du mors. Ce cheval s'arme contre son cavalier, lorsqu'il n'obéit pas à la main, et lorsqu'il baisse la tête vers son poitrail pour résister à la bride.

HISTORIQUE

  • XIe s.
    Car à mes ieux [je] vi quatre cenz armez [, Ch. de Rol. LIII]
  • XIIe s.
    Mil chevalier me remanront armé [, Ronc. p. 35]
    Et vit Franzois qui s'arment par la prée [, ib. p. 48]
    S'il voit cheoir un armé chevalier [, ib. p. 189]
    Endementres s'armerent là fors li chevalier, E osterent les cotes, ceinstrent les brans d'acier [, Th. le mart. 144]
  • XIIIe s.
    Et l'endemain par matin s'armerent li François et firent cinq escieles de lor gens [, Chr. de Rains, p. 63]
    Et s'il sunt gentil home, il se doivent presenter sor cevax armés de toutes armes [BEAUMANOIR, LXIV, 4]
    Nous nous armasmes à l'anuitier [JOINV., 276]
  • XVe s.
    Si le roi est bien conseillé, il ne se mettra jà entre tel peuple qui vient contre lui à main armée [FROISS., II, II, 205]
    Et s'armoit d'argent à trois oreilles d'or [Rob. Bruce] [ID., I, I, 47]
  • XVIe s.
    La lanterne provinciale du bas Poictou feut servye d'une chandelle armée [armoriée] [RAB., Pant. V, 34]
    Ils ont, par complot, armé le monde à l'encontre de lui [MONT., I, 97]
    Les mains armées de fouets [ID., I, 183]
    La nature eust armé d'une peau plus espesse ce qu'elle eust abandonné à la batterie des saisons [ID., I, 259]
    Alexandre, le plus hazardeux capitaine qui feut jamais, s'armoit fort rarement [ID., II, 94]
    Certains hommes d'armes, poisamment et malayséement armez [ID., ib.]
    Il obtint que le public luy armeroit 500 vaisseaux [AMYOT, Pomp. 40]
    Il allongea un coup d'espée au cavalier qui se trouva armé, de sorte qu'il lui en fournit un second au deffaut de la cuirasse [D'AUB., Vie, XXVI]
    Il porte de gueule à un lion d'argent rampant, armé et lampassé d'or [ID., ib. LXXI]
    En approchant de la contr'escarpe, ils plongerent plus bas et armerent les claies de dessus eux de madriers et de sacs de laine [ID., Hist. II, 94]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. et espagn. armar ; ital. armare ; du latin armare (voy. ARME).

armer

ARMER. v. tr. Pourvoir d'armes. Il y a dans cet arsenal de quoi armer cinquante mille hommes. Il en a coûté tant pour armer cette compagnie. S'armer d'une épée, d'une cuirasse. S'armer d'un bâton, d'une fourche, de tout ce qu'on trouve sous la main.

Il signifie encore Revêtir d'armes. Armer quelqu'un de toutes pièces.

Armer quelqu'un chevalier, se dit en parlant de la Cérémonie par laquelle on recevait quelqu'un chevalier.

Armer un bâtiment, L'équiper, le pourvoir de tous les objets nécessaires pour le mettre en état de prendre la mer, qu'il s'agisse d'un bâtiment de guerre ou de commerce. Armer un navire de guerre, un navire de commerce. Armer en course. Voyez COURSE.

Armer une batterie, La garnir de canons. On dit de même Armer une place de guerre, Garnir ses remparts de pièces de canon.

Armer cent mille hommes, Lever une armée de cent mille hommes. Cet État peut armer un million d'hommes.

Il s'emploie absolument pour dire Lever des soldats, lever des troupes. On arme de tous côtés. Toutes les puissances de l'Europe arment.

Il signifie au figuré Exciter à prendre les armes. Ses vices ont armé tous les honnêtes gens contre lui. Armer le fils contre le père, l'ami contre l'ami.

Il signifie aussi, par extension, en termes d'Arts, Garnir une chose avec une autre qui la fortifie, qui la met plus en état de servir. Armer un aimant. Armer une poutre de bandes de fer. Armer une meule de moulin avec des liens de fer. Béton, ciment armé. Voyez BÉTON, .

Armer un fusil, un pistolet, Tendre le ressort qui fait partir le coup.

En termes de Fauconnerie, Armer l'oiseau, Lui attacher des sonnettes.

En termes de Musique, Armer la clef, Mettre à la clef le nombre de dièses ou de bémols convenables pour indiquer le ton dans lequel est écrit l'air ou le morceau instrumental.

ARMER, en parlant des Personnes, signifie au figuré Munir de certains pouvoirs, de certains moyens intellectuels ou autres de défense ou d'attaque. Le gouvernement doit être armé contre les désordres. La justice est armée contre les délits de ce genre. J'étais bien armé pour répondre à cette objection. S'armer contre les accidents de la fortune. S'armer contre les tentations, contre les préjugés, contre la calomnie. S'armer contre les maux. S'armer contre le froid, contre le mauvais temps. S'armer de courage, de résignation.

En termes de Manège, Ce cheval s'arme contre le mors, Il place sa langue de manière à empêcher l'effet du mors. Il s'arme contre son cavalier, Il résiste aux aides et aux châtiments.

Fam., Il est armé jusqu'aux dents, se dit d'un Homme qui est armé plus qu'on n'a coutume de l'être.

Fig., Il est armé de pied en cap, se dit d'un Homme qui est prêt sur tous les points d'une affaire et en état de repousser toutes les attaques.

À main armée, À force ouverte et les armes à la main. Entrer à main armée dans un pays. Ils enlevaient les troupeaux à main armée. Vol à main armée.

La force armée. Voyez FORCE.

Le participe passé ARMÉ, ÉE, signifie adjectivement, en parlant des choses, Qui est garni, muni, pourvu de. Un bâton armé d'une pointe de fer. Une plante armée d'épines, d'aiguillons. La gueule de cet animal est armée de dents très aiguës.

armer

Armer, actiu. acut. Est vestir, assortir d'armes, comme, vous armerez vingt hommes de cheval, viginti aequites armis instrues.

Armer une navire de guerre, est le pourvoir d'artillerie, poudres, boulets, affusts, lances à feu, pignates, picques, et autres choses necessaires pour le mener en cours, et à la guerre maritime. Et en l'Imperatif, est un mot militaire, par lequel on signifie à une armée, compagnie ou garnison, que chacun endosse et prenne les armes, lequel mot on double pour plus grande acceleration du fait, disant Arme Arme, Quisque arma capiat, et est aucunement different de cest autre mot militaire, Alarme, voyez Alarme.

Armer, Armare.

Armer un fer de venin, Armare ferrum veneno.

S'armer, Arma induere, Arma capere.

S'armer à l'encontre de son païs, Arma contra patriam ferre.

Armé, Armatus.

Se tenir tous armez, In armis stare et morari.

Gens de guerre armez de toutes pieces, ou de pied en cap, Milites cataphracti.

A demy armé, Semiermis.

Qui n'est point armé, Inermis.

armer


ARMER, v. a. et n. [Armé, 2e é fer.] 1°. Fournir d'armes. Il y a dans cet arcenal de quoi armer tant de mille hommes. — Neutralement, Lever des troupes. On arme de tous côtés. = 2°. Exciter à combattre, à faire la guerre; ce qui se dit au propre et au figuré: "La querelle de Ménélas et de Pâris arma l'Asie et l'Europe: "L'intérêt les a armés l'un contre l'autre.
   S'ARMER, se munir d'armes: s' armer d'une épée, etc. — Prendre les armes contre: Rien ne peut les autoriser à s'armer contre leur Prince. — Au figuré, il réunit les deux régimes de et contre.
   Comblé de tant d'honeurs, ce perfide que j'aime
   De mes propres bienfaits s'arme contre moi-même.
       Créb.
— Se précautioner contre; s'armer contre le froid, contre les tentations; s'armer de courage, de patience, contre les événemens, contre les revers. — Se fortifier; s'armer de la prière, du signe de la croix.
   ARMER, act. se dit aussi pour garnir une chôse avec une aûtre qui lui done de la force. Armer une poutre de barres de fer.

Synonymes et Contraires

armer

verbe armer
1.  Pourvoir d'armes.
2.  Mettre en état de résister à.

armer (s')

verbe pronominal armer (s')
Se prémunir contre un danger.
Traductions

armer

bewaffnen, rüsten, waffnen, armieren, aufrüsten, ausrüsten, bewehren, verstärkenarm, reinforce, cockbewapenen, wapenen, (be)wapenen, laden [kanon], spannen [trekker], uitrusten (met), uitrusten [schip], versterken, voorzien (van), wapenen [beton], optuigen, spannenאזר (פ'), זיווד (פיעל), זיין (פיעל), חימש (פיעל), צייד (פיעל), תחמש (פיעל), זִוֵּד, זִיֵּן, חִמֵּשׁ, צִיֵּד, תִּחְמֵשׁarmarzbrojitarmiarmarfegyverezarmarearmareuzbrajać, zbroićarmar, prover de armasarmaвоорушатьbeväpna, väpna (aʀme)
verbe transitif
1. fournir des armes à armer un pays
2. mettre en position de tirer armer un fusil

armer

[aʀme] vt
[+ troupes, pays] → to arm
armer de [+ fusils, chars] → to arm with
[+ arme à feu] → to cock
[+ appareil-photo] → to wind on
(NAVIGATION) [+ navire] → to fit out
(= équiper) armer qch de (accessoire) → to fit sth with; (renforcement) → to reinforce sth with [aʀme] vpr/réfl
s'armer de → to arm o.s. with; [+ appareil, outil] → to equip o.s. with
s'armer de courage → to summon up one's courage
s'armer de patience → to summon up one's patience
armes de destruction massive nfplweapons of mass destruction