armailli

armailli

n.m.
En Suisse, et particulièrement dans le canton de Fribourg, vacher.

ARMAILLI

(ar-ma-lli, ll mouillées) s. m.
Nom, dans la Suisse romande, du conducteur ou berger des troupeaux de vaches.
Deux armaillis précédaient la troupe [des contrebandiers], porteurs l'un d'une cloche de bétail qu'il avait ordre d'agiter tant que les chemins seraient libres, le second d'un cornet à bouquin, qui devait, le cas échéant, avertir de la présence de l'ennemi [TOUBIN, les Contrebandiers du Noirmont, scène de la vie jurassienne]

REMARQUE

  • Armailli ouvre le premier couplet du ranz des vaches : Léz armaillis déi Colombette Dé bon matin sè sont lèha Ha ! ha ! (les vachers des Colombettes [montagnes de la Gruyère, Fribourg] de bon matin se sont levés).

ÉTYMOLOGIE

  • Anc. franç. armaille ou aumaille (voy. AUMAILLE) ; comparez ERMAILLÉ.