armuré

(Mot repris de armurée)

armure

ARMURE. n. f. Ensemble des armes défensives qui garantissent le corps ou les membres, comme la cuirasse, le casque, etc. Armure légère. Armure pesante. Armure complète. Les pièces de l'armure. Pièce d'armure.

ARMURE, en termes de Physique, Voyez ARMATURE.

armure

Armure, Armatura, Armatus, huius armatus.

armûre

ARMûRE, s. f. [2e lon. Il convient d'y mettre un acc. circ.] Il se dit des armes défensives, qui couvrent et joignent le corps, comme cuirasse, casque, etc. — Armûre complette, légère, pesante, etc. — Il s'emploie au figuré, mais plus dans le sacré que dans le profane. "L'Écritûre Sainte parle de l'Armûre de Dieu, par laquelle on peut résister aux mauvais jours. C'est un terme consacré. "La patience est une armûre impénétrable. Trév. Une bonne armûre contre les maux. Rich. Port. Il est un peu vieux. L'Acad. ne le met pas au figuré.
   ARMûRE, Arme (Synon.) Le 2d se dit de tout ce qui sert au soldat pour le combat, soit pour attaquer, soit pour se défendre. Le 1er n'est en usage que pour ce qui sert à le défendre des atteintes et des effets du coup. Il ne se dit que dans les détails, en nommant quelque partie du corps: armûre de tête, armûre de cuisse, et on ne dit pas en général, les armûres; on se sert alors du mot d'armes. GIR. Synon. — Cela n'est pas exact. À~ la vérité on ne dit pas les armûres, mais on dit armûre complette, etc. ce qui comprend l'armûre de toutes les parties du corps, sans qu'on en nomme aucune. "Dom Quichote prit un bassin à barbe pour une armûre de tête.