aromate

aromate

n.m. [ mot gr. ]
Substance végétale qui répand une odeur agréable, utilisée en médecine, en parfumerie ou en cuisine : Le basilic et la muscade sont des aromates utilisés en cuisine

AROMATE

(a-ro-ma-t') s. m.
Toute substance qui, provenant du règne végétal, exhale une odeur pénétrante et agréable.
Il sentit son cœur s'amollir et se dissoudre, comme les aromates de son pays fondent doucement à un feu modéré et s'exhalent en parfums délicieux [VOLT., Pr. de Babyl. 10]

SYNONYME

  • AROMATE, PARFUM. L'aromate est ce qui exhale une odeur agréable ; le parfum est l'odeur agréable qui est exhalée. En ce sens, ils ne sont pas synonymes ; mais ils le deviennent, quand parfum est pris pour le corps même qui parfume ; alors ils se distinguent en ce que parfum est plus général que aromate. Aromate ne se dit que des végétaux et des substances végétales ; parfum, au contraire, se dit des substances tirées des différents règnes.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Tu iez la verge de fumée D'aromat remis en ardure, Qui par le dezert iez montée El ciel seur toute creature [RUTEB., II, 12]
  • XVIe s.
    Autres [eaux] sont odorifiques, comme celles qui sont tirées des aromates [PARÉ, XXVI, 7]

ÉTYMOLOGIE

  • Le terme grec est le pluriel du mot qui signifie proprement une composition artificielle préparée avec des substances sèches odoriférantes. La forme aromat est restée usitée jusque dans le XVIIe s. ; on la trouve dans le dictionnaire de Furetière.

aromate

AROMATE. n. m. Substance végétale qui exhale une odeur forte et agréable. Le baume, le storax, la cannelle, l'encens, le genièvre, le girofle, la muscade, etc., sont des aromates. Aromate précieux. La plupart des aromates croissent dans les pays chauds et nous arrivent du Levant.

aromate


AROMATE, s. m. Richelet met aussi aromat, en avertissant que des Auteurs l'écrivent ainsi; mais que le bel usage est pour aromate. — Dans le Dict. Gramm. on met Aromats, s. m. p. comme s'il ne se disait point au singulier. On dit des aromates; mais on dit aussi, un aromate précieux. = Drogue odoriférante. Acad. comme la canelle, l'encens, le genièvre, la muscade. — Composition odoriférante de quelque espèce qu'elle soit. Trév. Cela ne peut se dire que par extension; car les vrais aromates ne sont pas des compositions. Ainsi cette définition parle de l'accessoire, et ne dit mot du principal. — Tout ce qui a une odeur agréable. Rich. Port. C'est encore doner une fausse idée de l'aromate. Les fleurs ont une odeur agréable, et ne sont pas des aromates.

Traductions

aromate

נטף (ז)herb, spicearoma (aʀɔmat)
nom masculin
plante qui parfume les aliments