arquebuser

(Mot repris de arquebusé)

ARQUEBUSER

(ar-ke-bu-zé) v. a.
Tuer à coups d'arquebuse.
Il y avait peu de jours où un prêtre corse n'allât arquebuser son ennemi [VOLT., Phil. II, 420]
Leurs camarades [de ceux qui avaient fui] les arquebusèrent pour joindre la honte au supplice [ID., Russie, I, 12]
On les condamna à la corde, et par grâce on les arquebusa, ce qui est, dit-on, plus honorable [ID., S. de Louis XV, 35]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Un jeune garcon harquebusé [D'AUB., Hist. I, 74]

ÉTYMOLOGIE

  • Arquebuse ; ital. archibugiare.

arquebuser

ARQUEBUSER. v. tr. Tuer à coups d'arquebuse.

arquebuser


ARQUEBUSER, v. a. ARQUEBUSIER, s. m. [Arkebuzé, buzié, 2e e muet, 4e é fer. tout bref.] Tuer à coups d'arquebûse. — Celui qui est armé d'une arquebûse. — L'ouvrier qui fait des arquebûses, qui en vend. Trév. L'Acad. ajoute; et toutes sortes d'armes à feu portatives. Les Arquebusiers sont à-peu-près comme les Armuriers.