arrêté

(Mot repris de arretee)

1. arrêté, e

adj.
Se dit de ce qui a été décidé et ne peut plus être modifié : Ne discute pas, c'est une chose arrêtée
irrévocable : Elle a des idées bien arrêtées sur ce sujet

2. arrêté

n.m.
Décision administrative : Un arrêté municipal interdisant aux véhicules de circuler dans une rue.

arrêté


arrêtée

(aʀete)
adjectif
qui est décidé de manière définitive Mon choix est arrêté.
avoir des idées précises et ne pas en changer En ce qui concerne l'éducation des enfants, elle a les idées bien arrêtées.

arrêté

(aʀete)
nom masculin
décision officielle un arrêté ministériel

ARRÊTÉ2

(a-rê-té) s. m.
Résolution prise dans une assemblée délibérante.
Décision de l'autorité administrative ou judiciaire.
Arrêté de compte, règlement définitif d'un compte.

arrêté

ARRÊTÉ. n. m. Décision de quelque autorité administrative. Un arrêté du Préfet de Police.

En termes de Finance, Arrêté de compte, Règlement de compte.

arrêté


ARRêTÉ, s. m. [ou ARêTÉ, r forte, 2e ê ouv. 3e é fer.] 1° Résolution prise dans une compagnie. Le Parlement fait des ârêtés comme compagnie, et done des Arêts, comme Tribunal. = 2° Arêté de compte, règlement de compte.

arrêté


ARRêTÉ, ÉE, adj. [Arêté, té-e, r forte, 2e ê ouvert, 3e é fer. long au 2d.] 1°. En parlant de la vûë, assuré: Il n'a pas la vûë ârêtée. — 2° Sensé. Il n'a pas l'esprit bien ârêté. — 3° En Peintûre, dessein ârêté, dont les contours sont déterminés avec justesse. — Dans les deux premiers sens, il ne se dit qu'avec la négative.

Synonymes et Contraires

arrêté


arrêté

nom masculin arrêté
Décision prise par une autorité.
Traductions

arrêté

מופסק (ת), עומד (ת), פסוק (ת), עוֹמֵד

arrêté

Erlaß

arrêté

decree, order

arrêté

decreto

arrêté

[aʀete]
adj [idées] → firm, fixed
nmorder, decree
arrêté municipal → bylaw, byelaw