arrière-faix

ARRIÈRE-FAIX

(a-riê-re-fê) s. m.
Terme d'anatomie. Ce qui reste dans la matrice après l'expulsion du fœtus, savoir : le placenta et les membranes.
La superficie extérieure de la peau qu'on nomme l'arrière-faix [DESC., Fœtus, 5]
Au plur. Des arrière-faix.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    L'arriere-faix a esté ainsi appellé du vulgaire, parce qu'il vient après l'enfant, et qu'il est un autre faix à la femme ; le lict, parce que l'enfant y est couché et enveloppé, et y demeure ; la delivrance, parce qu'estant hors, la femme est entierement delivrée [PARÉ, XVIII, 18]

arrière-faix

ARRIÈRE-FAIX. n. m. Ce qui reste dans la matrice après la sortie du foetus, c'est- à-dire le placenta, le cordon ombilical et les membranes qui enveloppaient le foetus.

arriere-faix

Arriere-faix, m. acut. Est la peau dont l'enfant est envelopé dans le ventre de la mere, Secundina. Le François exprime avec l'energie du vocable Grec hustéra, qui signifie le mesme. Quant aux vaches, on l'appelle la delivre.

Traductions

arrière-faix

Ausstoßen der Nachgeburt, Ausstoßen der Plazenta, Nachgeburt

arrière-faix

postakuŝo