arsenal

arsenal

n.m. [ it. arsenale, de l'ar. ] [arsenaux].
1. Centre de construction et d'entretien des navires de guerre : L'arsenal de Toulon.
2. Grande quantité d'armes : La police des frontières a découvert un arsenal dans un camion.
3. Anc. Fabrique d'armes et de matériel militaire.
4. Fig. Ensemble de moyens d'action, de lutte : Il a tout un arsenal d'arguments pour se justifier
catalogue, recueil : L'arsenal des lois
l'ensemble des droits et devoirs contenus dans les lois
5. Équipement, matériel compliqué : L'arsenal d'un campeur

ARSENAL

(ar-se-nal) s. m.
Lieu de dépôt pour les armes et les munitions de guerre. Arsenal bien muni. Les arsenaux maritimes.
Lieu où est situé l'arsenal.
Nous allâmes nous promener à l'arsenal [SÉV., 5]
Fig. Ce livre est un arsenal qui fournit des armes à tous les partis.
On dit que c'est l'arsenal de l'enfer [PASC., P. j. 66]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    En mon arsenac de Thelaasse prenez equipage tel que voudrez [RAB., III, 45]
    Leur arcenac fut enflammé et ars [J. MAROT, V, 85]
    Il y dressa un arcenal ou attelier à bastir galeres [AMYOT, Lysand. 4]
    Le feu brusla, quant et l'arcenal où estoient les vaisseaux, celle grande et tant renommée librairie d'Alexandrie [ID., Caesar, 64]
    Il y feit bastir des ports, des arceneaux et abris dignes de tant de navires qui y hantoient et arrivoient ordinairement [ID., ib. 76]
    Il brusla l'arcenal et l'armeurerie qu'avoit fait bastir anciennement Philo [ID., Sylla, 33]

REMARQUE

  • La prononciation a longtemps varié entre arsenal et arsenac. On lit dans Ménage : " Maynard a dit arsenal : " J'admire le cardinal : Il préfère au luth des Muses Les flûtes de l'arsenal ; " il l'a même préféré à arsenac : car il a corrigé : " Quand lirai-je dans l'almanac, Que la paix fera des marmites De tout le fer de l'arsenac ? " par : " Quand sera-ce, grand cardinal, Que la paix fera des marmites De tout le fer de l'arsenal ? " J'ai trop bonne opinion de tant de dignes prélats qui sont en vos assemblées, pour m'imaginer qu'ils ne se contentassent pas d'employer les foudres du Vatican, mais fissent encore leur possible pour évoquer ceux de l'arsenac, BALZAC., M. de Vaugelas, qui dit qu'arsenal est le plus usité, se trompe. Il y a longtemps qu'on prononce arsenac. Arsenac est préférable surtout dans le discours familier. Arsenaux plus usité pourtant qu'arsenacs ; avec le temps arsenac l'emportera. À Paris, on ne dit dans le discours familier ni arsenal ni arsenac, mais arsena. " Ménage s'est trompé ; et aujourd'hui arsenac est complétement tombé en désuétude.

ÉTYMOLOGIE

  • Bas grec; espagn. arsenal, darsena et aussi atarazana, atarazanal ; ital. arzenale, arzena, darsena ; de l'arabe, dar essana, maison des œuvres, des offices.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    ARSENAL.
    Ajoutez :
  • Etablissement dans lequel on fabrique ou répare les affûts, les voitures, le matériel d'artillerie, dit, suivant le cas, arsenal de construction ou de réparation.

ÉTYMOLOGIE

  • Ajoutez : M. Devic, Dict. étym., fait remarquer que dans les formes où il y a dar, le radical arabe dar se trouve, mais que, dans celles où dar manque, comme en français, on n'a affaire qu'à l'arabe as-sina'a ( a long dans sina), qui se dit très bien d'un arsenal maritime, sans dar.

arsenal

ARSENAL. n. m. Lieu où l'on gardait et où l'on fabriquait des armes et des munitions de guerre. Il se dit aujourd'hui d'Ateliers de fabrication pour les armées de terre; il se dit principalement, pour la Marine, d'Établissements où l'on construit, répare et ravitaille les navires de guerre.

Fig., Ce livre est un arsenal qui fournit des armes à tous les partis.

arsenal


ARSENAL, s. m. [2e e muet, l' l finale doit se prononcer. Voy. ARCENAL.] Magasin d'armes et de toute sorte d'instrumens de guerre, soit pour la terre, soit pour la mer. Acad. Magasin d'armes, lieu où on les garde et les fabrique. Trév. Lieu destiné pour mettre les poudres, les boulets, les bombes, l'artillerie et les armes pour la guerre. Dans la Marine, lieu où le Prince entretient ses Officiers de Marine, ses vaisseaux, et ce qui est nécessaire pour les armer. Rich. Port. — Toutes ces définitions sont défectueûses. À~ en croire les deux premières, il semblerait qu'un Arsenal n'est qu'un vaste magasin; et c' est un vaste enclos où sont une multitude de magasins, des parcs d'artillerie, des forges, des atteliers, etc. Le Rich. Port. explique assez bien ce que c'est qu'un arsenal pour le service de terre; mais pour la marine, il y a des chôses inutiles. L'entretien des Officiers, les vaisseaux n'entrent point dans l'idée d'un Arsenal. — Il sufisait de dire, lieu où l'on garde et fabrique tout ce qui est nécessaire pour armer les vaisseaux du Roi.

Synonymes et Contraires

arsenal

nom masculin arsenal
Grande quantité de choses variées.
Traductions

arsenal

Arsenal, Zeughausarsenal, armoury, magazinearsenaal, bewapening, tuighuis, wapenkamer, wapenmagazijn, wapens, wapentuig, (marine)werf, arsenaal [leger], voorraadמחסן נשק (ז), מצבור נשק (ז)arsenalarsenalарсеналarsenaleАрсеналarsenal아스날Arsenal (aʀsənal)
nom masculin pluriel arsenaux (aʀsəno)
1. chantier sur lequel on construit des navires de guerre travailler dans un arsenal
2. grande quantité d'armes Il cachait un arsenal dans sa cave.

arsenal

[arsenaux] (pl) [aʀsənal, o] nm (NAVIGATION)naval dockyard (MILITAIRE)arsenal (fig) (= matériel) → gear, paraphernalia
l'arsenal juridique → the legal arsenal
l'arsenal législatif → the legislative arsenal