arsis

ARSIS

(ar-sis') s. f.
Terme de métrique ancienne. Il signifie le levé par opposition au frappé, avec cette observation que le levé, chez les anciens, marquait le temps fort ou la syllabe accentuée. Dans fagi l'arsis est la syllabe fa, sur laquelle on appuie en la prononçant. Appliquée aux mots, l'arsis signifiait aussi tout le commencement du mot, jusques et y compris la syllabe accentuée ; ainsi dans avenu, l'arsis comprend les deux syllabes ave, et la thésis na seulement. Appliquée au pied d'un vers, l'arsis voulait dire la syllabe accentuée de ce pied isolé, ou le commencement de ce pied jusques et y compris cette syllabe.

ÉTYMOLOGIE

  • Terme grec signifiant action de lever, dérivé du verbe grec lever.