aruspice

aruspice

n.m. haruspice.

ARUSPICE

(a-ru-spi-s') s. m.
Prêtre romain qui consultait les entrailles des victimes.

ÉTYMOLOGIE

  • Aruspex ou haruspex ; la dernière partie spex paraît se rapporter à spicere, regarder ; la première aru ou haru a donné lieu à des conjectures qui sont toutes très douteuses.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • ARUSPICE. Ajoutez : - HIST. XVIe s.
    Par arrest des aruspices [PARÉ, XXV, 7]

aruspice

ARUSPICE. n. m. Devin, d'origine étrusque, qui faisait profession d'annoncer l'avenir, soit par l'observation de la foudre, soit par l'inspection des entrailles des victimes. On écrit aussi HARUSPICE.

aruspice


ARUSPICE, s. m. [Pron. l's, dern. e muet: tout bref.] Aruspicium, dit le Gendre, ex victimis in âra inspiciendis. Il se dit de la divination, par l'inspection des entrailles des animaux qu'on immolait, et du Devin ou Interprète.