aspic

1. aspic

n.m. [ lat. aspis, du gr. ]
Vipère des lieux secs et pierreux, au museau retroussé : L'aspic est l'une des trois espèces de vipères vivant en France.

2. aspic

n.m.
Préparation culinaire froide faite de filets de viande, de poisson, de légumes, enrobés de gelée moulée : Aspic de volaille, de langouste.

aspic

(aspik)
nom masculin
sorte de serpent se faire mordre par un aspic

aspic

(aspik)
nom masculin
cuisine plat de viande en gelée un aspic de volaille

ASPIC1

(a-spik) s. m.
Serpent très venimeux. L'aspic des anciens est l'haje. En Europe, on donne ce nom, parmi le peuple, à une espèce de vipère.
Fig. C'est un aspic, se dit d'un homme dangereux par sa médisance. Une langue d'aspic, une méchante langue. Froid comme un aspic, se dit d'un homme à manières glaciales et dangereuses.
Ancienne pièce d'artillerie, lançant un boulet de douze livres.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Et, selonc la samblance d'aspe sourde (aspidis surdae) estopant ses oreilles, il ne vuelent ouir chastiement [, Psautier, f° 68]
    Venins d'aspes est seur leur levres [, ib. f° 169]
    Fu tantost morz unz chevaliez d'un serpent qui a non aspe [, Hist. occid. des croisades, t. II, p. 579]
  • XVIe s.
    Leurs langues sont cauteleuses, venin d'aspid est sous leurs levres [CALV., Inst. 207]
    Le petit monsieur de Villeroy, fier comme un aspic.... [SULLY, Oecon. t. II, ch. 4, p. 17, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. aspis, aspic ; espagn. aspide ; ital. aspide ; du latin aspis. L'ancien français disait aspe, qui répond au latin aspis, avec l'accent sur la première syllabe. Aspic pour aspia.

ASPIC2

(a-spik') s. m.
Nom vulgaire de la grande lavande.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    L'huile laurin, d'aspic, rue.... [PARÉ, XVI, 10]
    On peut faire l'eau de lavande sans distiller, mettant infuser des fleurs de lavande, en y adjoustant un peu d'huile d'aspic ou un peu de musc [ID., XXV, 47]
    Du serpoulet, du thim, de l'aspic, de la lavande [O. DE SERRES, 4]

ÉTYMOLOGIE

  • Forme particulière pour spic (voy. ce mot), née par assimilation et confusion avec aspic, serpent.

ASPIC3

(a-spik') s. m.
Terme de cuisine. Plat composé de viande ou de poisson froid et de gelée.

ÉTYMOLOGIE

  • Ce plat a été ainsi nommé peut-être parce qu'il est froid, et que l'on dit : froid comme un aspic.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • ASPIC. Ajoutez :
  • PROVERBE

      (usité en Vendée). Aspic d'eau n'est pas dangereux ; dicton venant de ce que la couleuvre vipérine, dont les mœurs sont aquatiques et que l'on confond souvent avec l'aspic, n'est pas dangereuse.

aspic

ASPIC. n. m. Variété de vipère dont la morsure est très dangereuse. Il fut piqué d'un aspic, par un aspic.

Fig., Un aspic, une langue d'aspic, se dit d'une Personne très médisante.

aspic

ASPIC. n. m. Nom vulgaire de la grande lavande. Il n'est guère usité que dans cette locution, Huile d'aspic. Voyez SPIC.

aspic

ASPIC. n. m. T. de Cuisine. Plat composé de viande ou de poisson froid et de gelée.

aspic

Aspic, Herbe, Pseudonardum, Nardus celtica. Nomen habet a spica quam fert spicae tritici non absimilem.

Aspic d'outre mer, Nardus Indica, Spica nardi.

Serpent nommé Aspic, Aspis, aspidis.

aspic


ASPIC, s. m. [Pron. le c. As-pik.] Le Gendre le fait des deux genres, suivant qu'il parle du mâle ou de la femelle. "Pline fait mention d'une aspic, qui avoit été longtemps nourrie à la table d'un Égyptien. Il dit ailleurs un aspic. On ne fait pas cette distinction, et l'on dit toujours un aspic. — Petit serpent, dont la morsûre est très-dangereûse. — On apelle un médisant, aspic, langue d'aspic.
   ASPIC, espèce de lavande: huile d'aspic: on ne le dit que dans cette phrâse.

Traductions

aspic

אפעה (נ), קריש (ז), שפיפון (ז)

aspic

asp, aspic, spike

aspic

[aspik] nm (ZOOLOGIE)asp (CUISINE)aspic