aspiration

aspiration

n.f.
1. Action d'aspirer, de faire entrer de l'air dans ses poumons : Aspiration d'un gaz toxique inhalation, inspiration ; expiration
2. Mouvement, élan vers un idéal, un but : L'aspiration à la paix, à l'égalité souhait
3. En phonétique, prononciation d'un son en l'accompagnant d'un souffle : En anglais, dans le mot « hello », on fait entendre l'aspiration du « h ».

ASPIRATION

(a-spi-ra-sion ; en poésie, de cinq syllabes) s. f.
Action d'aspirer. L'aspiration de l'air dans le poumon. L'aspiration de l'eau par la pompe.
Fig. Mouvement de l'âme vers Dieu ; élans du cœur vers les choses élevées.
Tant d'aspirations vers son Dieu répétées, Tant de foi dans la mort, tant de vertus jetées En gage à l'immortalité [LAMART., Harm. III, 7]
Terme de grammaire. Prononciation aspirée d'une voyelle.
En musique, défaut du chanteur qui consiste à mettre un h devant les voyelles et quelquefois même devant les consonnes. Se prend aussi en bonne part, lorsque le chanteur emploie une espèce de soupir léger pour orner son chant, ou lorsqu'il sait prendre adroitement sa respiration de manière à prolonger la tenue et la progression de la voix. Sorte d'agrément sur le clavecin.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Par la repunse [cachée] parole puet l'om entendre l'aparlement de la divine aspiration [, Job, 477]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. aspiratio ; espag. aspiracion ; ital. aspirazione ; de aspirationem, de aspirare (voy. ASPIRER).

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • ASPIRATION. - HIST. Ajoutez :
  • XVIe s.
    Nous disons sans apostrophe le haren, la haulteur.... et si ces mots se proferent sans grande aspiration, la faulte est enorme [ÉT. DOLET, dans LIVET, la Gramm. franç. p. 112]

aspiration

ASPIRATION. n. f. Action d'attirer l'air extérieur dans ses poumons. L'aspiration est opposée à l'expiration. Une forte aspiration. En termes de Médecine, on dit plus ordinairement INSPIRATION.

Il signifie, en termes d'Arts, Action par laquelle une pompe élève l'eau en faisant le vide. Cette pompe agit par aspiration. Tuyau d'aspiration.

Il signifie, en termes de Grammaire, Manière de prononcer en aspirant. Dans plusieurs mots, l'H se prononce avec aspiration. Les Allemands font un usage fréquent de l'aspiration. Le signe de l'aspiration.

Figurément, il désigne l'Action de porter ses désirs vers un objet élevé. Il n'a jamais eu que de généreuses aspirations.

aspiration

Aspiration et soufflement, Aspiratio.

aspiration


ASPIRATION, s. f. ASPIRER, v. a. [As-pira-cion, et en vers ci-on, Aspiré, tout bref.] Aspiration est, 1° action d'atirer l'air extérieur en dedans: il est oposé à expiration, qui est l'action de le pousser au dehors. Ces deux mots vont de compagnie, et ne se disent guère l'un sans l'autre. = 2° Action des pompes aspirantes. Voy. ASPIRANT, adj. = 3° En Gramaire, manière de prononcer certaines lettres, comme l'h, en les aspirant. = 4° Élévation de l'âme vers Dieu, aspiration dévote.

Synonymes et Contraires

aspiration

nom féminin aspiration
1.  Action d'aspirer.
Traductions

aspiration

aspiration, yearning, inhalation, longingאווה (נ), איווי (ז), יאב (ז), מאוויים (ז״ר), מציצה (נ), ערגה (נ), רציות (נ), שאיבה (נ), שאיפה (נ), מְצִיצָה, מַאֲוַיִּיםaspiratie, inademing, opzuiging, streven, zuigingaspiraciónaspirasiaspiraçãoambizioneAspirationаспирацияaspirationaspiration (aspiʀasjɔ̃)
nom féminin
1. désir, souhait l'aspiration au bonheur
2. action d'attirer dans le nez, la bouche aspiration d'air

aspiration

[aspiʀasjɔ̃]
nf [air] → inhalation; [liquide] → sucking up, drawing up aspirations
nfplaspirations