assaisonner

(Mot repris de assaisonnerai)

assaisonner

v.t. [ de saison ]
1. Incorporer un assaisonnement à un mets : Assaisonner des carottes râpées accommoder
2. Fig. Rendre plus agréable, plus vif en ajoutant qqch de plaisant, d'inattendu : Assaisonner un discours de jeux de mots agrémenter, pimenter ; affadir
3. Fam., vx Réprimander, maltraiter qqn.

assaisonner


Participe passé: assaisonné
Gérondif: assaisonnant

Indicatif présent
j'assaisonne
tu assaisonnes
il/elle assaisonne
nous assaisonnons
vous assaisonnez
ils/elles assaisonnent
Passé simple
j'assaisonnai
tu assaisonnas
il/elle assaisonna
nous assaisonnâmes
vous assaisonnâtes
ils/elles assaisonnèrent
Imparfait
j'assaisonnais
tu assaisonnais
il/elle assaisonnait
nous assaisonnions
vous assaisonniez
ils/elles assaisonnaient
Futur
j'assaisonnerai
tu assaisonneras
il/elle assaisonnera
nous assaisonnerons
vous assaisonnerez
ils/elles assaisonneront
Conditionnel présent
j'assaisonnerais
tu assaisonnerais
il/elle assaisonnerait
nous assaisonnerions
vous assaisonneriez
ils/elles assaisonneraient
Subjonctif imparfait
j'assaisonnasse
tu assaisonnasses
il/elle assaisonnât
nous assaisonnassions
vous assaisonnassiez
ils/elles assaisonnassent
Subjonctif présent
j'assaisonne
tu assaisonnes
il/elle assaisonne
nous assaisonnions
vous assaisonniez
ils/elles assaisonnent
Impératif
assaisonne (tu)
assaisonnons (nous)
assaisonnez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais assaisonné
tu avais assaisonné
il/elle avait assaisonné
nous avions assaisonné
vous aviez assaisonné
ils/elles avaient assaisonné
Futur antérieur
j'aurai assaisonné
tu auras assaisonné
il/elle aura assaisonné
nous aurons assaisonné
vous aurez assaisonné
ils/elles auront assaisonné
Passé composé
j'ai assaisonné
tu as assaisonné
il/elle a assaisonné
nous avons assaisonné
vous avez assaisonné
ils/elles ont assaisonné
Conditionnel passé
j'aurais assaisonné
tu aurais assaisonné
il/elle aurait assaisonné
nous aurions assaisonné
vous auriez assaisonné
ils/elles auraient assaisonné
Passé antérieur
j'eus assaisonné
tu eus assaisonné
il/elle eut assaisonné
nous eûmes assaisonné
vous eûtes assaisonné
ils/elles eurent assaisonné
Subjonctif passé
j'aie assaisonné
tu aies assaisonné
il/elle ait assaisonné
nous ayons assaisonné
vous ayez assaisonné
ils/elles aient assaisonné
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse assaisonné
tu eusses assaisonné
il/elle eût assaisonné
nous eussions assaisonné
vous eussiez assaisonné
ils/elles eussent assaisonné

ASSAISONNER

(a-sè-zo-né) v. a.
Mettre dans un mets certaines substances qui le relèvent. Assaisonner un ragoût.
Fig. Assaisonner d'un peu de joie les amertumes de la vie.
Quand on fait du bien, on l'assaisonne d'agrément [SÉV., 342]
La sagesse sait assaisonner les plaisirs pour les rendre durables [FÉN., Tél. VIII]
Habile pour assaisonner une louange délicate qui fût bien reçue des hommes les plus modestes [ID., ib. XVI]
Ils doivent assaisonner leurs discours du sel de la sagesse [BOSSUET, Cath. 3]
Un art d'assaisonner les grâces qui touchait plus que les grâces mêmes [MASS., Louis XI]
[Il a vu] le péril de la débauche en assaisonner les excès [ID., Conv.]
Le roi me demanda comment ce malheur [la mort de mon père] était arrivé, avec beaucoup de bonté pour mon père et pour moi ; il savait assaisonner ses grâces [SAINT-SIMON, 6, 78]
La satire, en leçons, en nouveautés fertile, Sait seule assaisonner le plaisant et l'utile [BOILEAU, Sat. IX]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Assez vault miex viande assesonnée Que le mangié poi cuit et trop hastez [, Bibl. des Chart. 4e série, t. V, p. 38]
  • XVe s.
    Combien que icelluy blé ne feust mie pour lors attempresé ne assaisonné [DU CANGE, assaxonare.]
  • XVIe s.
    L'espic jaunit en grain, que le chaud assaisonne [DU BELLAY, VI, 19, verso.]
    Mais ne peult-on l'amour assaisonner, Comme les fruicts, et par art luy donner Maturité.... [ID., VII, 32, verso.]
    La douceur et gentillesse de son naturel, qui assaisonnoit tout ce qu'elle disoit ou faisoit, estoit un aguillon qui poignoit au vif [AMYOT, Anton. 32]
    Et treuverés tout ce bois prest pour vostre service, à mesure du besoin, seché et assaisonné à propos [O. DE SERRES, 808]
    À la délicatesse du pain sert aussi tel sejour du bled en la gerbe, d'autant que là il s'assaisonne et prepare très bien [ID., 820]

ÉTYMOLOGIE

  • Berry, assaisonner, cultiver en saison propre ; norm. assaisonné, qui vient à une époque convenable ; wall. asaguener ; provenc. Assazonar, asazonar, mûrir à temps ; portug. asasonar ; de ad, à, et saison, mettre à la saison, mettre à point, sens qu'on trouve en effet dans les anciens auteurs.

assaisonner

ASSAISONNER. v. tr. Accommoder un mets avec les ingrédients qu'il faut pour le rendre plus agréable au goût. Ce cuisinier sait bien assaisonner les viandes, les mets. Assaisonner une salade.

Prov. et fig., La faim, l'appétit assaisonne tout, Quand on a faim, tout mets paraît bon.

Il se dit figurément des Manières agréables, douces, etc., dont on accompagne ce qu'on dit, ce qu'on fait, et, en général, de Tout ce qui sert à relever le mérite ou l'agrément de quelque chose. Il sait l'art d'assaisonner la louange. Il assaisonne ses réprimandes de tout ce qui peut les rendre plus supportables. Assaisonner un écrit de mots spirituels et piquants.

assaisonner

Assaisonner, Condire.

S'assaisonner, Combibere. B. ex Colu.

Broüet ou potage mal assaisonné, Ius male conditum.

Synonymes et Contraires

assaisonner

verbe assaisonner
1.  Relever le goût d'un plat.
2.  Familier. Critiquer vivement.
Traductions

assaisonner

würzen, anmachenseason, spice, flavour, dresskruiden, op smaak brengen, op zijn donder geven, opsieren (met)תיבל (פיעל), תִּבֵּלзастройвамkondimenti, spicifűszerezkrydrecondimentar, temperarcondiresæsonsäsong (asɛzɔne)
verbe transitif
ajouter des ingrédients pour donner plus degoût assaisonner une salade

assaisonner

[asɛzɔne] vt → to season
bien assaisonné → highly seasoned