assertion

(Mot repris de assertions)

assertion

[ asɛrsjɔ̃] n.f.
Proposition que l'on exprime en affirmant qu'elle est vraie : Raisonnement fondé sur des assertions invérifiables

assertion

(asɛʀsjɔ̃)
nom féminin
idée présentée comme étant vraie contredire une assertion

ASSERTION

(a-sèr-sion ; en poésie, de quatre syllabes) s. f.
Proposition qu'on affirme. Assertion vraie, fausse. Il détruisit par des faits les assertions de son adversaire.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Nulz ne sera doresenavant receu à faire monstre [revue] par cedule ou par assersion de sa parole, mais sera chascuns tenus desoresmais de faire monstre armée [, Ordonn. t. III, p. 35]
  • XVIe s.
    Ce point n'a esté touché que pour une simple assertion, sans aucune demonstration, raison ou authorité ancienne [PARÉ, Licorne, réplique.]
    Si de ce vous deffiez et en demandez assertion et signe usual [RAB., Pant. III, 49]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç, assertio ; de assertionem, de asserere, prendre, saisir, de ad (voy. à) et serere, entrelacer (voy. SÉRIE).

assertion

ASSERTION. n. f. Proposition qu'on avance et qu'on soutient comme vraie. La seconde assertion est une suite de la première. Assertion vraie, fausse, hasardée, singulière. En croire quelqu'un sur sa simple assertion.

assertion


ASSERTION, s. f. [Acèr-cion, et en vers ci-on.] Terme didactique. Proposition qu'on soutient vraie. "Cette assertion est hazardée, est fausse. Le fameux Recueil des Assertions, etc. — Au Palais; afirmation en Justice: "On le renvoya sur son assertion. Il n'est guère en usage. Acad. L'Auteur des Réflexions, etc. trouvait que ce mot sentait trop l'école.

Synonymes et Contraires

assertion

nom féminin assertion
Traductions

assertion

bewering

assertion

הגדה (נ), היגד (ז), טענה נחרצת (נ), הֶגֵּד

assertion

aserción

assertion

asserção

assertion

påstand

assertion

[asɛʀsjɔ̃] nfassertion